Etes-vous plutôt sophrologie ou yoga ?

Etes-vous plutôt sophrologie ou yoga ?

Sophrologie, méditation, yoga… toutes ces pratiquent se ressemblent sur certains points mais sont pourtant bel et bien très différentes. Pourtant, on a parfois tendance à toutes les mettre dans le même sac. Pourquoi ? Ces deux disciplines sont-elles semblables ? Etes-vous plutôt sophrologie ou yoga ? Découvrez les réponses dans cet article.

Sophrologie et yoga : les points communs

Il existe plusieurs points communs significatifs entre ces deux pratiques.

Sans surprise, Caycedon, reconnu comme étant l’inventeur du de la sophrologie s’est longuement intéressé à la pratique du yoga à partir des années 60 pour mettre au point sa propre technique.

Le second point commun non négligeable que l’on peut citer est le fait que ces deux disciplines ont une approche holistique, c’est-à-dire qu’elles considèrent un être humain dans sa globalité : physiquement, mentalement, psychologiquement et psychiquement.

Le but ultime étant  atteindre une baisse significative de la fréquence du cerveau afin de trouver l’équilibre parfait entre chacune de ces entités.

Enfin, le travail de la respiration et de la maitrise de soi sont une partie prédominante des deux pratiques.

Alors sophrologie ou yoga ?


Découvrez ici : Les bénéfices du yoga pour l’esprit


Sophrologie ou yoga : quelles différences ?

La première différence relève du fait que le yoga existe depuis des millénaires alors que la sophrologie est une pratique plus récente.

Puis, contrairement au yoga, la sophrologie ne nécessite aucune condition physique particulière, ce qui la rend accessible à tous, y compris aux personnes plus âgées, puisqu’elle ne travaille pas les positions, les postures ou la souplesse par exemple. Tous les exercices peuvent être effectuées couché, assis ou debout.

De plus, la sophrologie n’est en aucun cas une pratique spirituelle puisqu’elle n’est liée à aucun courant religieux ou idéologie de vie.

Enfin, cette dernière ne prétend pas révolutionner les modes de vie des adeptes. Elle ne nécessite pas de tenue particulière, de pensées spécifiques ni même d’hygiène de vie concrète, contrairement au yoga. Son but est simplement d’améliorer le quotidien de ceux qui la pratiquent.

Pour conclure, une pratique ou une méthode n’est pas supérieur à une autre. La sophrologie n’est pas supérieur au yoga ou inversement. Ce sont des pratiques qui se rejoignent sur certains points et qui sont donc foncièrement complémentaires. Malgré tout, vous pouvez pratiquer l’une ou l’autre comme les deux ensembles.

La bonne question à vous poser est plutôt : quel but voulez-vous atteindre en pratiquant ? Quel est votre objectif ? C’est en répondant avec précision à ces questions que vous trouverez quelle est la discipline la plus adaptée à votre cas : sophrologie ou yoga ?

A lire aussi :

Laura Laura

Rédactrice web passionnée par l'écriture depuis toujours, Laura a toujours été fascinée par la spiritualité et l'astrologie. Durant son temps libre, elle aime aussi lire et voyager. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :