.

La magie : une science imprécise

Magie

Tout d’abord, il faut savoir que la magie a toujours une raison d'être et elle doit être claire et précise. Ensuite, il y a le but, la méthode et le résultat. Si, dans le monde physique, nous sommes, par exemple, à la recherche d’électricité, notre méthode sera la création d’un circuit électrique dont le résultat se vérifie lors de l’allumage de la lampe. Si nous souhaitons la prospérité, nous créerons non seulement un bon sortilège ou un bon rituel pour attirer cette force dans notre vie, mais aussi pour nous engager et être attentif aux opportunités offertes par le monde pratique. Le résultat sera une augmentation de nos revenus et une tranquillité pour régler nos factures et profiter de nos loisirs.

On dit de la magie blanche qu’elle est celle qui fait référence au « bien » et qui attire les bonnes choses (vibrations positives) dans notre vie ou cherche la guérison et le bien-être. D’autre part, on parle de magie noire, lorsque celle-ci se rapporte à la magie destructrice qui manipule le libre arbitre des autres ou lorsqu’elle est faite pour détruire la vie d'une personne, ne prenant en compte que la volonté et la satisfaction de l'initiateur de la magie. Un rituel de magie pour attirer la personne qu’on aime peut aussi être vue comme une magie destructrice dès lors qu’elle agit et influence le libre arbitre de la personne que l’on souhaite attirer vers soi.

La grande attraction de la magie est sa capacité à provoquer des transformations sur le plan physique si elle utilise des moyens non physiques. Et pour l'action de la force magique, les lois physiques du temps et de la distance ne s'appliquent pas.

Depuis des siècles, la science et la magie occupent des positions diamétralement opposées. Il n'y avait pas de langage commun, et la magie a été rejetée comme superstition et irréalité. La science a longtemps moqué et méprisé tout ce qui était lié au monde des forces spirituelles.

Avec la popularisation de certains concepts de la physique quantique, il y a un engouement général selon lequel la science et la magie trouvent enfin un point commun, commencent à se comprendre et à s'expliquer. Après tout, la magie du passé serait la science du futur, car tout ce qui a été compris comme un sortilège est de nos jours des sujets ayant des explications scientifiques et il est possible qu’à un moment donné, la physique incorpore la magie à son rôle de forces naturelles.

De ce fait, il est également important de se pencher sur cette utilisation de plus en plus systématique de la physique quantique pour expliquer la magie. Même si la science nie l’existence de la magie, les données changent les gens s’y intéressent de plus en plus.

Accepter l’existence de la magie, c'est admettre qu'il existe également un monde très réel de forces spirituelles qui coexistent avec la réalité physique. Cet autre monde et ses habitants peuvent être consultés et contactés en quête de coopération. Et c’est aussi vivre attentif au fait que la pensée est une force créatrice, que nous influençons notre réalité non pas de manière vaine et simplifiée, mais que notre observation, notre focalisation et notre énergie alimentent certains canaux et empêchent de percevoir les autres. Selon nos normes, nous répétons nos expériences de vie et nos erreurs, nous ne savons pas utiliser notre incroyable pouvoir créatif.

Nous obtenons de bons résultats lorsque nous sentons que nous le méritons vraiment. Si nous ne nous croyons pas dignes d'amour, alors l'amour ne viendra pas, peu importe les rituels d’amour que nous ferons. Les rituels doivent d’abord être faits pour que l’on se sente digne d’être aimé, et dès lors qu’on aura résolu cette question, les rituels pour attirer l’amour seront plus efficaces. Toutefois, travailler par étapes nécessite beaucoup de connaissance de soi, ce que tout le monde n’a pas le courage d’entreprendre.

L’objectif est donc toujours d’apporter un changement, la méthode consiste à entrer en contact avec les énergies et les forces les plus appropriées de l’autre monde et le résultat sera conforme à notre intention réelle.

Il faut donc savoir que la magie est par nature imprécise. Aussi, dans la préparation d'un rituel contre le mauvais-œil par exemple, et tout au long de celui-ci, il faut penser, visualiser et ressentir le but comme si l’action avait déjà un résultat positif, pas dans le futur mais dans le présent.

Pour terminer, il est important de souligner que nous ne sommes pas des adeptes de la magie noire et nous ne conseillons à personne de la pratiquer ; En ce qui concerne la magie blanche, nous invitons toute personne voulant avoir une vie équilibrée et prospère à l’utiliser de manière à se sentir bien et surtout ne jamais pratiquer le mal.

Vous pourrez trouver de nombreux articles sur la magie et les rituels pour l’amour, la santé, le travail, les affaires, etc. Bonne lecture !