Connaissez-vous les techniques japonaises de Usui Sensei ?

Connaissez-vous les techniques japonaises de Usui Sensei ?

Les techniques japonaises de Usui Sensei que nous exposerons dans cet article font référence aux exercices créés par le Dr. Usui Sensei. Pour lui, de telles activités étaient essentielles à la pratique du Reiki. Certaines de ces techniques japonaises se trouvent dans le livre « Dr. Usui’s Reiki Handbook ». Le processus et la description des pratiques sont tirés du livre El Espiritu de Reiki, éditions Uriel, qui décrit les techniques japonaises de Usui Sensei.

Comme dans la méditation, les résultats des techniques japonaises ne se manifestent pas immédiatement. Cependant, dans certains cas, le résultat obtenu est très rapide et peut être perdu avec le temps. Cela indique qu’il y a de l’usure. Certes, nous ne sommes pas habitués à la quantité accrue d’énergie qui circule dans notre corps et, après un certain temps, nous ne nous sentirons plus aussi intensément. Si cela se produit, il est important de continuer à pratiquer la technique pendant au moins trois mois. Découvrez les techniques japonaises de Usui Sensei !

LES DIFFÉRENTES TECHNIQUES JAPONAISES DE USUI SENSEI

Si vous n’avez pas le temps de pratiquer toutes les techniques japonaises de Usui Sensei, choisissez-en une, deux ou trois qui vous réchaufferont le cœur. Concentrez toute votre énergie sur la pratique et vos efforts seront récompensés. Si vous ne connaissiez aucune des techniques japonaises avant de lire cet article, nous vous conseillons de trouver quelqu’un de familier pour vous aider dans cette pratique. Le meilleur professeur n’est pas une théorie écrite, mais une personne avec qui on peut avoir un contact personnel vous aidera à mieux connaître des techniques japonaises de Usui Sensei.

Il est important de souligner que les techniques japonaises de Usui Sensei ne sont que des moyens alternatifs, c’est-à-dire que nous ne devrions pas nous en occuper uniquement. Les pratiques sont des instruments et ne peuvent pas être considérées comme un substitut aux traitements traditionnels.

GEDOKU-HO – LA TECHNIQUE QUI VOUS DÉTOXIFIERA

Le terme japonais « doku » signifie poison ou toxine et le terme « ge » signifie réduire. Par conséquent, la pratique de Gedoku est utilisée pour éliminer les toxines du praticien ou du patient.

Pour ce faire, vous devez placer votre main sur le tanden (le point situé sous le nombril) et l’autre sur le bas du dos, en les laissant dans ces endroits pendant 13 minutes. Mentalisez que les toxines quittent le corps affecté. Si vous traitez un patient, demandez-lui de l’imaginer aussi.

Vous pourrez vous rendre compte que les toxines quittent le corps par les pieds, se propagent et disparaissent au sol. Ne pensez pas que la terre sera contaminée par ces toxines, car elle peut facilement absorber cette énergie et la transformer en éléments vitaux. C’est l’une des techniques japonaises de Usui Sensei qui peut aider à éliminer les effets secondaires des médicaments.

TANDEN CHIRYO – TECHNIQUE DE REVITALISATION ÉNERGÉTIQUE GÉNÉRALE

C’est aussi l’une des techniques japonaises de Usui Sensei qui utilisent le tanden, un point situé à trois doigts sous le nombril. Beaucoup disent que le tanden est le même que le deuxième chakra, alors que d’autres pensent qu’il s’agit d’un point indépendant, semblable à un chakra. Lorsque vous localisez le point, placez l’une de vos mains sur celui-ci et l’autre sur la colonne vertébrale, à la hauteur du tanden. Laissez vos mains à ces points jusqu’à ce qu’elles se détachent indépendamment de votre corps.

Il s’agit d’une technique générale de purification de l’énergie destinée à vous soigner et à soigner les autres. En plus de renouveler les énergies, elle peut aider à stimuler la volonté personnelle de la personne qui l’applique.


Découvrez ici : Le reiki usui : qu’est-ce que c’est ?


HANSHIN KOKETSU-HO – RAMENER SUR TERRE

Le mot « hanshin » signifie moitié du corps et le mot « koketsu » signifie échange ou mélange de sang. Cette technique a pour mission de ramener le patient sur terre après le traitement. La procédure doit être effectuée comme suit :

Demandez au patient de se mettre sur le dos et de plier légèrement les genoux. Aidez à stabiliser le patient en plaçant sa main gauche sur son épaule gauche. Passez votre main doucement dix à quinze fois en forme de croix au-dessus de la colonne vertébrale, en effectuant des mouvements descendants. Commencez à la septième vertèbre cervicale et descendez à l’extrême gauche des sièges.

Gardez votre souffle pris pendant que vous effectuez ces mouvements. Après avoir fait cela dix à quinze fois, positionnez l’index sur le côté gauche de la colonne vertébrale et le milieu sur le côté droit. Faites un mouvement droit vers le bas sur les fesses. Lorsque vous atteignez le point situé sous la cinquième vertèbre lombaire, appuyez légèrement avec les deux doigts pendant une ou deux secondes. C’est l’un des principales techniques japonaises de Usui Sensei.

HANSHIN CHIRYO – TRAITER LA MOITIÉ DU CORPS

La traduction du mot « han » est la moitié et le mot « shin » corps. Le traitement à la moitié du corps est le but de cette technique. Pour ce faire, frottez les deux côtés de la colonne vertébrale depuis les fesses jusqu’à la moelle épinière.

Cette pratique aide à la relaxation du patient et a des effets apaisants. Dans le manuel des techniques japonaises de Usui Sensei, il est indiqué pour les troubles nerveux, le métabolisme et les troubles sanguins.

BYOGEN CHIRYO – TRAITEMENT DES RACINES DE LA MALADIE

La signification du mot « byo » est maladie et le mot origine ou racine. Cette pratique décrite par Usui Sensei présente les mêmes caractéristiques que la technique Genetsu-Ho et le traitement de la tête. Le traitement de la tête, des intestins et de l’abdomen couvre des domaines importants. Ainsi, il est possible d’avoir une image précise de l’état physique du patient.

Nous savons que ce que nous appelons la maladie se réfère souvent uniquement aux symptômes. Traiter le symptôme, dans certains cas, apporte des résultats superficiels et transitoires. Quand une personne se plaint de maux de tête, le vrai problème peut être la colonne vertébrale ou une conséquence de la déshydratation. En appliquant la technique de Reiji-Ho, nous pouvons même découvrir la cause de l’inconfort. Par conséquent, nous devons suivre notre intuition et ne pas nous laisser emporter par les symptômes du patient.

Les positions pour ce traitement sont les mêmes que pour la technique Genetsu-Ho. Ces deux techniques font partie du manuel des principales techniques japonaises de Usui Sensei.

GENETSU-HO – TECHNIQUE D’ABAISSEMENT DE LA FIÈVRE

La traduction du mot « netsu » est fièvre et le mot g et réduire. Le docteur Usui a créé ce traitement pour soulager différents types de maux de tête. Il atteint la cause du symptôme et diminue la fièvre. Pour ce faire, vous devez garder vos mains sur votre tête pendant 30 minutes.

Traitez habituellement votre abdomen et vos intestins pendant dix minutes et laissez votre intuition décider si ce sera suffisant.

C’est l’une des techniques japonaises de Usui Sensei que l’on peut appliquer au patient couché ou assis. En suivant les étapes suivantes : 1. le front ; 2. les temples ; 3. l’occipital ; 4. la nuque ; 5. La couronne et 6. Les endroits où se trouvent l’estomac et d’autres organes internes.


Découvrez ici : Le Reiki Shamballa – L’essence du Usui


JACKI-KIRI JOKA-HO – TRANSFORMER LES ÉNERGIES NÉGATIVES

Le mot « jacki » signifie énergie négative, contamination et le mot « kiri » (qui vient du verbe kuru) signifie couper, « Joka » signifie purification et technique Ho.

C’est l’une des techniques japonaises de Usui Sensei qui repoussent les énergies négatives de tout objet, mais elle présente la restriction suivante : elle ne devrait en aucun cas être appliquée à un être vivant. Pour les êtres vivants, il existe d’autres techniques japonaises de Usui Sensei, telles que le kenyoku, le joshin kokyu-ho et le hanshin koketsu-ho.

Nous sommes conscients qu’un objet peut absorber des énergies externes et stocker les souvenirs de ses anciens propriétaires. Certains objets, tels que les cristaux, les gemmes et les métaux, absorbent l’énergie plus facilement que d’autres.

Beaucoup de gens ont peut-être déjà ressenti des vibrations étranges lorsqu’ils achètent quelque chose dans un magasin d’antiquités ou lorsqu’ils héritent de quelque chose d’un parent éloigné ou non. Peut-être que nous ressentons l’énergie de la personne qui a utilisé cet objet dans le passé ou où il a été stocké ?

Si le propriétaire était un saint ou si l’objet était entreposé dans un lieu sacré, il est peut-être devenu un objet de culte.

Pour purifier, tenez l’objet avec votre main non dominante. Coupez l’air trois fois avec votre main dominante à environ quatre pouces de l’objet horizontalement. Dans la troisième coupe, arrêtez brusquement votre main sur l’objet. Placez-le au centre de votre tanden et retenez votre souffle. Après avoir purifié l’objet, appliquez le Reiki pendant quelques minutes.

Si l’objet ne tient pas dans votre main, placez-le sur le sol devant vous. Si elle est trop grande pour fonctionner avec elle entièrement, comme dans une maison, exécutez la technique à partir d’une guérison à distance.

HESO CHIRYO – TECHNIQUE DE GUÉRISON DU NOMBRIL

La traduction du mot « heso » est nombril et le mot « chiryo » est traitement. Pour ce faire, placez votre majeur sur votre nombril et appuyez légèrement jusqu’à sentir un léger pouls. Vous ne devez pas rechercher le pouls de l’artère abdominale, mais le pouls énergétique qui peut être ressenti par une légère pression sur le nombril. Lorsque vous le trouvez, procédez comme suit :

Laissez l’énergie du Reiki circuler de votre majeur vers votre nombril jusqu’à ce que vous puissiez sentir votre pouls et votre énergie s’accorder. Faites cela pendant cinq à dix minutes.

La technique peut être utilisée sur des patients, mais il est nécessaire de vérifier s’ils ne se sentent pas dérangés par le toucher de leur nombril. La pratique aide également à réduire les états fébriles et peut être utilisée pour l’auto-traitement et le traitement d’autrui. C’est l’une des principales techniques japonaises de Usui Sensei.

REIKI UNDO — UN MOUVEMENT DE REIKI

Le mot « undo » signifie le mouvement et se réfère à permettre au corps de se déplacer sans limitations. Cet exercice a été introduit à Gakkar, mais il est utilisé dans de nombreuses cultures et traditions. En Chine, cela fait partie de la pratique du Qi Gong. En Indonésie, il aide à composer la technique Subud et en Inde, il s’appelle Latihan.

Les instructions pour cette pratique sont très simples. Cherchez un endroit où vous pourrez vous rouler sur le sol sans interruption pendant 20 à 30 minutes. Commencez par Gassho et répétez : « Commence, exercice de Reiki ». Prenez une profonde respiration et laissez-le sortir complètement après. Si vous comptez vous entraîner avec quelqu’un d’autre, gardez vos mains sur vos épaules par derrière pour laisser votre corps bouger librement.

Inspirez profondément et libérez un maximum d’air lors de l’expiration. Après quelques répétitions, votre corps commencera à bouger. Si le mouvement ne se produit pas, soyez patient et ne vous forcez à rien. Effectuez cette pratique tous les jours pendant au moins trois mois.

Au début, il peut être difficile d’abandonner complètement et de laisser votre corps bouger librement. Vous pensez peut-être que vous êtes un adulte et que vous ne devez pas vous comporter comme un enfant. Enlevez cette idée de votre tête pendant 20 minutes et célébrez la liberté de vous comporter à nouveau comme un enfant.

Vous pouvez avoir honte, mais personne ne vous surveille. Ne rien mentaliser en particulier. Donnez-vous juste un peu de temps libre pour devenir un adulte. Si un son sort de votre bouche, ne l’arrêtez pas. Si des sentiments et des pensées apparaissent, ressentez-les pleinement. Ne bloquez rien.

Peut-être voudrez-vous bâiller ou roter, ou des larmes pourront surgir de vos yeux. Seul votre corps sait ce qu’il faut faire. Souvent, nous avons la mauvaise habitude d’empêcher notre propre guérison. Dans la vie quotidienne, certaines limitations sont nécessaires, mais laissez-vous emporter par cette expérience.


Découvrez ici : Comment ne pas absorber d’énergie négative : 3 méthodes


GYOSHI-HO – LE REMÈDE À TRAVERS LES YEUX

La traduction du mot « gyoshi » est à regarder régulièrement. Usui Sensei dit dans son manuel que chaque partie de notre corps émet de l’énergie, en particulier les mains, les yeux et la respiration des initiés. Nous avons l’habitude de gaspiller de l’énergie à travers nos yeux, mais cette technique nous enseigne comment l’utiliser efficacement.

Pour commencer la pratique, nous devons détendre nos yeux et les diriger vers le vide. Regarder une personne fixement est agressif et cette énergie ne peut pas guérir car elle envahit l’autre. Il peut donc être utile d’entraîner cette technique d’abord avec une fleur, par exemple.

Placez la fleur sur une table ou maintenez-la au niveau des yeux à une distance d’environ 30 à 50 centimètres.

Détendez vos yeux et concentrez-vous sur la fleur, comme si vous voyiez à travers ou comme si vous voyiez un endroit derrière. Après un certain temps, vous remarquerez que votre champ de vision deviendra périphérique. À ce stade, vous pouvez voir à un angle de presque 360 ​​degrés.

Regardez la fleur et laissez son image être sur vous, au lieu de diriger votre attention sur elle. Quelques instants plus tard, vous remarquerez une manière subtile de respirer par les yeux, liée à l’inhalation et à l’expiration. Pratiquez cette pratique tous les jours pendant dix minutes jusqu’à ce que vous puissiez appliquer cette technique à une personne.

Cicatrisation des yeux chez les personnes : pendant quelques minutes, concentrez-vous sur la partie du corps que vous souhaitez traiter. Tout en regardant la personne traitée, laissez votre image entrer dans vos yeux au lieu de les regarder de manière agressive. Lorsque votre énergie entre dans vos yeux, soyez conscient de la façon dont un cercle d’énergie se forme entre vous. Vous pouvez également projeter des symboles Reiki sur l’endroit du corps que vous souhaitez traiter.

Ceux qui apprécient cette technique et veulent essayer de nouvelles choses peuvent essayer une pratique de méditation hindoue appelée Tratk :

  • Asseyez-vous confortablement et concentrez votre regard pendant 45 à 60 minutes sur une flamme de bougie. Après quelques minutes, vos yeux vont se mettre à pleurer, mais continuez à regarder la flamme. Avec un peu de pratique, l’exercice pourrait durer une heure. Ensuite, votre conscience sera aussi concentrée et nette qu’un faisceau laser.

Cette pratique peut également être effectuée à l’aide de l’image ou de l’image d’un être éclairé. Vous pouvez le faire avec une personne assise devant vous, votre propre image dans le miroir ou dans un environnement totalement sombre. En cas de malaise, exercez-vous à la bougie dans un endroit sombre.

KOKI-HO – LE SOUFFLE DE GUÉRISON

Avec le souffle, nous respirons un ensemble de gaz et d’énergie et cette énergie est expulsée lorsque nous expirons. Usui Sensei a déclaré qu’il se sentait très chaud lorsqu’il suivait un traitement de Reiki et qu’il serait capable d’utiliser à la fois la respiration et les yeux pour réussir le Reiki. M. Ogawa a enseigné cette pratique comme suit :

  • Inspirez et dirigez l’air vers le bas jusqu’à ce qu’il atteigne votre tanden. Gardez-le pendant quelques secondes et dessinez le symbole du pouvoir sur votre palais avec votre langue.
  • Ensuite, expirez et soufflez le symbole sur le site corporel à traiter. Il est possible de travailler de cette manière avec le corps physique, l’aura et les photos dans des traitements à distance. Lorsque vous expirez, gardez à l’esprit le symbole de la puissance qui se dégage.

Si vous le trouvez intéressant, vous pouvez tester la contraction de Hui Yin en travaillant avec votre souffle.

Le muscle Hui Yin, situé entre les organes sexuels et l’anus, est considéré par les Chinois comme l’une des portes d’énergie les plus importantes. Puisque de l’énergie peut facilement sortir du corps par cette porte, dans la tradition taoïste, le muscle doit être contracté. Le but de cette contraction est de maintenir l’énergie vitale dans le corps et de l’encourager à s’élever vers les centres d’énergie supérieurs. Cette pratique aide à prévenir les problèmes de prostate.

SEIHEKI CHIRYO – CHANGER LES US ET COUTUMES

La traduction du mot « seiheki » est habitude et le mot traitement « chiryo ». C’est l’une des techniques japonaises Usui Sensei utilisées pour changer les habitudes, en particulier celles que nous appelons dépendance. À cette fin, de nombreuses personnes ont appris la pratique connue sous le nom de reprogrammation en Occident. Dans ce cas, la version est plus ambitieuse que la technique d’origine. La reprogrammation consiste à utiliser des symboles Reiki, ce qui n’est pas le cas dans la technique originale.

Si vous souhaitez l’appliquer à vous-même, travaillez avec une déclaration. Si vous postulez à un patient, aidez-le à créer une déclaration. Les affirmations doivent être brèves, positives et précises. Ils doivent être dans le présent et formés par la personne qui va réellement l’utiliser. Une déclaration ne peut en aucune manière être limitante.

Comprendre ce que les gens veulent dans leur vie prend du temps. Souvent, nos rêves ont une signification plus profonde qui peut être cachée à première vue.

Pour appliquer la technique, placez votre main dominante sur le front du patient, ou sur votre front si vous le faites vous-même, et la main dominante sur l’occiput. Gardez la main sur ces points pendant deux ou trois minutes tout en répétant la déclaration mentalement. Retirez ensuite votre main non dominante du front, arrêtez de penser à la déclaration et laissez votre main dominante au-dessus de l’occiput pendant un moment.

Usui Sensei a utilisé cette technique avec les cinq principes du Reiki et les poèmes de l’empereur Meiji. Au lieu d’utiliser ses propres déclarations, il a répété les cinq principes en touchant le front et l’occiput.

ENKAKU CHIRYO (SHASHIN CHIRYO) – LA PRATIQUE DE LA GUÉRISON À DISTANCE

Usui Sensei était un adepte de la guérison à distance. Il l’a même utilisée pour soigner un patient dans la pièce voisine. La traduction du mot « enkaku » est envoyée et le mot « chiryo », traitement. Cette technique est aussi appelée au Japon sous le nom de Shashin Chyrio ou traitement photographique.

Il existe probablement autant de techniques de guérison à distance japonaises que de praticiens de Reiki. Ils peuvent tous nous aider si nous nous concentrons spirituellement.

  • Si possible, utilisez une photo du patient et écrivez sur son dos son nom et sa date de naissance. Si vous traitez une personne que vous ne connaissez pas personnellement, rassemblez des informations supplémentaires et écrivez-les également au verso de la photo. Cela aidera à diriger l’énergie. Grâce à une photo, il sera plus facile de traiter les sites corporels qui ne sont pas normalement accessibles.

Si vous n’avez pas accès à une image de la personne, dessinez sur l’un de vos doigts ou sur la rotule une image qui la symbolise. Peu importe le doigt et la rotule choisis à cette fin. Certains praticiens occidentaux croient qu’il ne faut pas toucher son corps lorsqu’on applique le Reiki à distance, car il est possible d’envoyer ses propres problèmes à la personne. Mais cela ne s’applique pas aux techniques japonaises de Usui Sensei, car lorsque vous envoyez de l’aide à une personne avec votre propre corps, vous l’utilisez pour canaliser votre esprit.

Il n’est pas conseillé d’envoyer du pouvoir à quelqu’un qui ne l’a pas demandé. Le Reiki ne fait pas de mal, mais il est essentiel de respecter la vie privée de chacun et de ne pas interférer avec vos choix personnels, même si cette pratique est pour soi.


Découvrez ici : Les fréquences de guérison à connaître absolument


SCHU CHU-REIKI – EXERCICE DE GROUPE AXÉ SUR LE REIKI

La traduction du terme « shu » chu est concentrée et il s’agit d’une des techniques japonaises de Usui Sensei pratiquées en groupe dans les rencontres de Reiki. Chacun des participants transmettra l’énergie à l’autre, en demandant son état de santé. Les praticiens de niveau I posent leurs mains sur les patients et les praticiens de niveau II peuvent utiliser des symboles pour promouvoir le traitement à distance.

Pour certains patients des techniques japonaises de Usui Sensei, cette pratique peut être d’une grande intensité. Par conséquent, il n’est pas conseillé de le réaliser avec des patients émotionnellement bouleversés. Si le groupe est trop grand, l’exercice se fait une ou deux minutes à la fois.

Dans les très grands groupes, il peut ne pas être possible pour tout le monde de toucher le patient traité. Ainsi, des roues peuvent être faites autour de la civière. La première roue touche directement le patient et les deuxième et troisième roues touchent les épaules des thérapeutes devant lui. De cette manière, l’énergie circule et s’étend de tous les participants, atteignant également le patient.

REIKI MAWASHI – EXERCICE EN GROUPE AVEC UNE CHAÎNE DE REIKI

La traduction du mot « mawashi » est courante. Dans cette pratique, un flux de Reiki est effectué avec un groupe de praticiens, de la même manière que les réunions.

Les participants s’assoient en cercle et tiennent leurs mains à quelques centimètres au-dessus ou au-dessous des mains des personnes à leurs côtés. La main gauche doit être tournée vers le haut et la main droite vers le bas. L’enseignant maintient le flux d’énergie en mouvement en l’envoyant à la personne à sa gauche. Celui qui reçoit l’énergie de sa main droite la laisse traverser son corps et la transmet ensuite à la personne suivante par sa main gauche. La pratique devrait durer environ dix minutes.

Nous ne connaissons pas l’importance de la direction dans laquelle l’énergie est envoyée. Il existe plusieurs théories sur le magnétisme terrestre. Certains pensent que dans le nord de l’Équateur, cet exercice devrait être fait à droite et au sud de la ligne à gauche. Vous pouvez tester les deux sens et trouver vous-même ce qui donne le meilleur résultat. Les deux sens sont susceptibles de fonctionner n’importe où dans le monde.

BYOSEN – LE SCAN DU CORPS

Les écoles de Reiki occidentales et japonaises diffèrent à un moment donné. Dans l’école occidentale, on prétend que le Reiki est capable de se frayer un chemin vers les endroits du corps qui nécessitent un traitement. Dans les techniques japonaises de Usui Sensei, on pense que le corps est passif au Reiki et fournit des indices pour savoir où et comment le toucher. La façon dont cela se produit est appelée Byosen par les praticiens du Reiki et des techniques japonaises de Usui Sensei.

Le terme « Byo » est traduit par « malade », et le terme « Sen » signifie ligne ou glande. À l’école de Gakkai, la capacité de détecter Byosen était une condition préalable pour que le pratiquant puisse passer au deuxième niveau. Chez Hayashi, cette capacité était essentielle à la guérison du corps. Les sensations possibles de Byosen sont :

  • Chaleur un peu plus intense que la température corporelle habituelle (Ononetsu) ;
  • Chaleur intense, beaucoup plus forte que la température corporelle habituelle (Atsui onetsu) ;
  • Battements et picotements (Piripiri) ;
  • Vibration et pulsation (Hibiki) ;
  • Douleur qui commence dans le bras et va jusqu’à l’épaule et peut indiquer une maladie grave (Itami).

Pour vous exercer, placez vos mains dans la position GASSHO au niveau du cœur et demandez à l’énergie de circuler à travers vous et dans la partie du corps à traiter. Si vos mains sont immédiatement attirées par une partie du corps, obéissez. Sinon, placez votre main dominante au-dessus du chakra de la couronne du patient et essayez d’être en syntonie avec lui. Si cela ne fonctionne pas non plus, analysez l’avant et l’arrière du corps en effectuant des mouvements lents et descendants. Vous pouvez ressentir une sensation de picotement, une chaleur, une pression, un magnétisme ou vous assurer d’avoir trouvé le bon endroit. Vous pouvez voir ou entendre le bon emplacement du corps. Ne vous inquiétez pas si ça semble fou. Soyez aussi conscient que possible.

En touchant la partie droite du corps, vous pouvez ressentir une sensation étrange dans les deux mains. Cette sensation peut aller jusqu’aux bras et parfois aux épaules. Ne retirez pas vos mains, tenez simplement la sensation et attendez qu’elle descende le long de votre bras et soit éliminée par vos mains. Mme Koyama a déclaré que nous avions ce sentiment parce que l’énergie Reiki pénètre dans un endroit du corps qui contient de l’énergie négative. Si vous ne pouvez pas toucher votre partie du corps, placez vos mains au-dessus de celle-ci.

Il est possible que l’art d’appliquer le Byosen ait été éteint par Takata car il implique un diagnostic, ce qui n’est pas autorisé dans de nombreux pays. Un pratiquant sans licence peut avoir des problèmes. Si vous obtenez un diagnostic, gardez-le pour vous ou communiquez-le subtilement. Demandez au patient de signer une déclaration d’engagement indiquant qu’il ou elle est volontaire et responsable des résultats obtenus. Si vous pensez que votre patient a une maladie grave, suggérez de consulter un médecin, mais dites-le doucement. Quand on parle de maladie grave, on peut ressentir le Byosen tout au long du traitement, il n’est pas nécessaire de garder les mains en mouvement. Laissez-les fixes là où le Byosen le ressent et revenez au même point lorsque vous traitez à nouveau le client.


Découvrez ici : Soins énergétiques du Reiki : des bienfaits physiques et émotionnels


JOSHIN KOKYUU-HO – UNE TECHNIQUE DE RESPIRATION

La signification de la phrase japonaise « Joshin Kokyuu-Ho » est exercice respiratoire pour purifier l’esprit. La pratique améliore votre énergie et favorise l’absorption consciente de l’énergie cosmique, qui sera stockée dans votre tanden et ensuite écoulée entre vos doigts. Si vous avez des difficultés à localiser le tanden, vous pouvez faire l’exercice suivant :

  • Debout et détendu, séparez vos pieds à une distance similaire à la largeur de vos épaules ;
  • Respirez profondément parfois ;
  • Relâchez la tension dans votre corps et pensez à quelque chose qui vous rende heureux ;
  • Ouvre légèrement la bouche ;
  • Pendant que vous inspirez, positionnez votre langue sur le palais. Aspirez par le nez et expirez par la bouche, en laissant votre langue retomber naturellement sur la base de votre bouche.

Pliez lentement les genoux tout en concentrant votre attention sur le bas de votre ventre. Faites-le aussi lentement que possible.

Dans un instant, vous remarquerez un point dans votre centre inférieur, à environ deux ou trois doigts sous votre nombril. À ce stade, votre énergie vitale est le centre de votre être.

Une fois que vous avez trouvé l’emplacement de votre tanden, mettez vos mains dessus et respirez vers l’endroit où il joue. La technique de Joshin Kokyuu-Ho se fera comme suit :

  • Inspirez par le nez et imaginez que l’énergie du Reiki est dirigée vers votre chakra coronal. Faites circuler l’énergie vers le tanden. Lorsque l’air l’a atteint, maintenez-le pendant quelques secondes sans exagérer, trouvez votre rythme idéal. Faites une visualisation de l’air en expansion et pénétrant dans tout votre corps. Expirez par la bouche et faites attention à l’énergie qui sort de votre corps du bout des doigts et des chakras des mains, ainsi que des doigts et des chakras des pieds.

Cette pratique améliore votre énergie Reiki et vous aide à vous sentir comme un moyen de transmission de l’énergie. C’est l’un des principales techniques japonaises de Usui Sensei.

KENYOKU – LA TECHNIQUE DU BAIN SEC

Le terme japonais « kenyoku » signifie bain sec. Il est utilisé pour purifier le corps et l’esprit et diffère de la méthode japonaise traditionnelle de bain d’eau froide à cette fin. Kenyoku renforce votre énergie et vous aide à vous éloigner de vos patients, de vos situations, de vos émotions et de vos pensées. La pratique vous place dans le moment présent et vous sépare du passé.

Le Kenyoku, l’une des principales techniques japonaises de Usui Sensei, existe en trois versions :

La première à être enseignée par Usui Sensei

  • Placez votre main droite au-dessus du côté gauche de la poitrine, à la hauteur de la clavicule. Faites glisser votre main doucement sur votre poitrine jusqu’à atteindre le côté droit de votre hanche. Faites de même avec votre main gauche, en partant du côté droit de la poitrine et en passant par la clavicule. Faites glisser votre main doucement sur le côté gauche de la hanche. Répétez le mouvement avec la main droite.
  • Ensuite, passez doucement votre main droite du poing gauche dans la paume de votre main. Ensuite, passez délicatement votre main gauche du poing droit sur le bout de votre main jusqu’à atteindre le bout de vos doigts. Certaines écoles disent qu’il est nécessaire de répéter le mouvement avec la main droite.

La deuxième version est largement utilisée aujourd’hui

  • Placez votre main droite sur le côté gauche de votre poitrine, à la hauteur de votre clavicule. Faites glisser votre main doucement au-delà de votre poitrine, du côté droit de la hanche. Faites de même avec votre main gauche, en partant du côté droit de votre poitrine et en passant par votre clavicule. Passez votre main subtilement vers le côté gauche de la hanche. Répétez le mouvement avec la main droite.
  • Ensuite, placez votre main droite sur votre épaule gauche et faites glisser doucement votre main sur le côté gauche et extérieur de votre main jusqu’à atteindre le bout de vos doigts. Faites le même mouvement avec votre main gauche, en la plaçant sur votre clavicule et en la passant doucement sur l’extérieur du bras droit et sur l’extérieur de la main jusqu’à atteindre le bout de vos doigts. Certaines écoles disent qu’il est nécessaire de répéter le mouvement avec la main droite.

La troisième version

  • Placez votre main droite sur le côté gauche de votre poitrine, à la hauteur de votre clavicule. Faites glisser votre main doucement au-delà de votre poitrine, du côté droit de la hanche. Faites de même avec votre main gauche, en partant du côté droit de votre poitrine et en passant par votre clavicule. Passez votre main subtilement vers le côté gauche de la hanche. Répétez le mouvement avec la main droite.
  • Ensuite, placez votre main droite sur votre épaule gauche et faites-la glisser doucement sur l’intérieur de votre bras et de votre paume gauche jusqu’à atteindre le bout de vos doigts. Faites le même mouvement avec votre main gauche à l’intérieur de votre bras droit et votre paume jusqu’à atteindre le bout de vos doigts. Certaines écoles disent qu’il est nécessaire de répéter le mouvement avec la main droite.

Cette pratique peut s’achever avec la position de Gassho si vous estimez que c’est bon pour vous. Si vous êtes incapable de faire de tels mouvements dans votre corps, faites-les mentalement. Essayez toutes les versions pour savoir laquelle a le plus d’effet sur vous.

GASSHO MEISO – LA TECHNIQUE DE MÉDITATION GASSHO

Pour cette autre technique, l’une des principales techniques japonaises de Usui Sensei, vous devez positionner vos mains ensemble au niveau du cœur. Il est conseillé de tenir vos mains de sorte que l’air expiré par le nez passe facilement par le bout des doigts. C’est le bon moment pour vous tenir la main.

Fermez les yeux et asseyez-vous confortablement sur une chaise ou sur le sol. La colonne vertébrale doit être aussi droite que possible et peut être soutenue. Pendant la méditation, inspirez par le nez et respirez par la bouche, mais laissez votre souffle entrer naturellement dans votre corps. N’essayez pas de le contrôler. Juste respirer profondément en prenant l’air dans l’abdomen. Si vous ne savez pas comment faire, mettez votre main sur votre ventre et respirez jusqu’à ce que l’air atteigne l’endroit que vous avez touché.

Si vous voulez laisser les yeux ouverts, ne vous focalisez pas sur un point spécifique et ne clignez pas des yeux afin que votre esprit ne s’occupe pas de pensées. Quand on ne cligne pas des yeux, on ne pense pas.

Le but de la méditation Gassho est de renforcer l’énergie du pratiquant et de la transporter dans un état de méditation spirituelle. Cela devrait être fait quotidiennement, le matin ou le soir, pendant 20 à 30 minutes. Le format de cette méditation est très simple : concentrez-vous sur le milieu du doigt et oubliez les autres.

Il y a plusieurs raisons à cela. Du point de vue symbolique de la méditation, lorsque nous joignons les mains, il y a une rencontre du soleil (main droite), de la lune (main gauche) et de tous les autres éléments : le pouce représente le vide, l’index l’air, le majeur le feu, annulaire l’eau et l’auriculaire la terre. Ainsi le cercle est fermé. Lorsque nous portons notre attention sur le majeur, l’aspect du feu s’accentue, de sorte que le conscient brûle les éléments inconscients.

Voici de façon détaillé l’ensemble des techniques japonaises de Usui Sensei, qui vous aideront dans la méditation, les différentes sessions de cure et de relaxation.


A lire aussi :

Jean Jean

Ecrivain et passionné du monde spirituel, il concentre son expérience dans la communication avec son prochain, en sachant donner et recevoir. Un amoureux de la vie qui est toujours à la recherche du bien-être physique et psychologique. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :