La pratique du yoga nirodha

La pratique du yoga nirodha

Depuis une décennie, le yoga est devenu l’un des sports les plus prisés aussi bien par les hommes que par les femmes. Cet art de vivre venu d’Asie est aujourd’hui devenu tendance et séduit de plus en plus d’adeptes. Pourtant, il existe de nombreuses formes de yoga encore méconnues du grand public. Découvrez dans cet article ce que signifie réellement le terme « nirodha » et comment pratiquer cette forme de yoga.

Que signifie nirodha ?

« Nirodha » est un terme pali et sanskrit qui a pour signification « extinction » et/ou « cessation ». Dans la religion bouddhiste, il fait office de « Troisième vérité » (le pendant des « commandements » dans la religion chrétienne).

L’ouvrage du maître yogi indien Patanjali mentionne le yoga nirodha dans le deuxième verset : « Yogaś citta vṛtti nirodhaḥ » ce qui pourrait se traduire par « le yoga est la cessation de la fragmentation [fluctuation] mentale ».

Découvrez ici : Siddhartha Gautama : qui est Bouddha.


Quelle est l’étymologie du mot nirodha ?

Le terme sanskrit « nirodha » est composé autour d’une racine verbale « RUDH » qui signifie le fait « de stopper, d’arrêter, de cesser, d’oppresser, de comprimer ».

Découvrez ici : Qu’est-ce que le brahma-muhurta ?

Pratiquer le yoga nirodha

Connaître le sens profond et l’étymologie du terme « nirodha » est extrêmement important concernant la pratique de cette forme de yoga. En effet, il s’agit d’une forme de yoga encore peu connue car très ancienne et dont nous n’avons pas encore compris toutes les tenants et les aboutissants.

Cette technique yogi est basée sur l’importance de la musculature du dos et de la respiration. Ainsi, la sémantique du mot devient plus claire : il faut « comprimer » les muscles du dos en les faisant travailler pour les muscler au maximum, tout comme les transverses et les abdominaux.

Aujourd’hui, plusieurs méthodes d’ostéopathie (comme la méthode Mézières), sont fortement inspirées des principes du yoga nirodha, notamment le duo respiration et musculation. On pourrait penser que « respirer » n’est pas quelque chose qui s’apprend, que c’est inné. Or, il n’en est rien car la plupart d’entre nous ne savent pas respirer correctement. Pourtant, c’est une technique essentielle à comprendre car la maitrise de la respiration est importante aussi bien pour contrôler son stress que dans le sport ou dans la vie quotidienne.


A lire aussi :

Laura Laura

Rédactrice web passionnée par l'écriture depuis toujours, Laura a toujours été fascinée par la spiritualité et l'astrologie. Durant son temps libre, elle aime aussi lire et voyager. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :