La méditation peut changer le cerveau : info ou intox ?

La méditation peut changer le cerveau : info ou intox ?

La méditation peut changer le cerveau : info ou intox ? Cette pratique qui compte de plus en plus d’adeptes à travers le monde peut-elle réellement avoir une incidence sur notre cerveau, et donc sur notre manière de penser et de voir le monde ? Il semblerait bien que oui. Les chercheurs ont en effet récemment rapporté que les personnes qui méditaient environ 30 minutes par jour durant huit semaines présentaient des modifications mesurables de la densité de substance grise dans certaines parties du cerveau associées à la mémoire, au sentiment de soi, à l’empathie et au stress. Constat édifiant, n’est-ce pas ? Découvrons ensemble comment la méditation peut changer le cerveau…

La méditation peut changer la structure de notre cerveau

Il est prouvé que la méditation, pratique ancestrale qui rencontre un succès grandissant à travers le monde, soulage l’anxiété et la dépression. De façon plus générale, cette activité permet d’améliorer notre capacité de concentration ainsi que notre bien-être psychologique.
Concrètement, quels sont les effets de la méditation sur l’organe le plus important de notre organisme ?


Lisez aussi : Mieux dormir avec la méditation : une méthode simple pour un sommeil réparateur !

La méditation permet de ralentir le vieillissement de notre cerveau

Une étude américaine a démontré que les personnes qui méditent depuis plus de 20 ans ont une quantité plus importante de matière grise dans leur cerveau. La perte de matière grise est moins prononcée que chez les personnes qui ne pratiquent pas la méditation.


La méditation apaise l’activité du cerveau

Autre bienfait notable, la méditation a tendance à calmer l’activité de notre cerveau. Elle diminue en effet la tendance de notre cerveau à vagabonder de pensées en pensées et à ainsi générer du stress inutilement.
En méditant régulièrement, on parvient à réduire le nombre de pensées dans notre cerveau. Nous nous sentons ainsi plus ancrés dans le présent, et plus sereins.


Lisez aussi : Méditation et yoga contre l’anxiété : prendre (enfin) soin de soi

La pleine conscience pour réduire notre tendance à la dépression

Les spécialistes encouragent de plus en plus les personnes qui ont une tendance à la dépression à pratiquer la méditation. En entraînant notre esprit à vivre le présent dans la pleine conscience, on parvient à réduire significativement les symptômes de la dépression.


Une amélioration de nos capacités de concentration

Les études sont formelles : pratiquer la méditation de façon régulière nous aide à améliorer nos capacités de concentration. Les adultes comme les enfants sont de plus en plus concernés par ces difficultés de concentration. En entraînant notre esprit à méditer, on permet à notre cerveau d’accroître sa capacité de concentration.

Désormais vous savez que la méditation peut changer le cerveau ! Faites-nous part de vos témoignages et retours d’expérience…


A lire aussi :

Alice Alice

Rédactrice, elle vit connectée à internet et aime le monde mystique. Dans sa vie, elle a appris un peu de tout et en veut toujours plus, parce que la vie ne peut pas s'arrêter. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :