La relation sacrée entre la femme et la Lune

La relation sacrée entre la femme et la Lune

De tout temps, la femme et la Lune ont créé des interactions entre elles, qui font que le destin de l’une ne pas va pas sans l’influence de l’autre.

Le corps féminin et son cycle sont en effet intimement liés à la lune et à la terre. La femme, de son cycle menstruel, traverse les différentes énergies lunaires (montante, complète, décroissante et nouvelle). Et les phases se rattachent également aux quatre saisons (printemps, été, automne et hiver). Le fait est que la relation sacrée entre la femme et la Lune est plus forte que ce que nous avions imaginé et nos ancêtres le savaient déjà.

Découvrez ici : L’effet de la pleine lune sur les femmes

Pour ceux d’entre nous qui vivent dans les grandes villes, il est difficile d’imaginer que la lune était autrefois la principale source de lumière après le coucher du soleil. Avant l’électricité et les autres miracles modernes, nos ancêtres suivaient les indications de ce luminaire, préparant les récoltes sous son regard ,et embrassant le sommeil alors qu’il traversait des phases décroissantes.

À l’époque, les règles n’étaient pas perçues comme un inconvénient, mais comme un emblème de la jeunesse et de la fertilité. Quand on a découvert que les cycles féminins reflétaient ceux de la lune, ils étaient vénérés pour ce lien divin. Notre article du jour met en lumière la relation sacrée entre la femme et la Lune.

La relation sacrée entre la femme et la Lune, un lien ancestral…

Autrefois, le lien entre les femmes et la lune était inclus dans la culture et les coutumes des peuples. Différents rituels y étaient rattachés, et de nombreuses histoires et croyances évoquaient cette relation spéciale. Ainsi, depuis leur enfance, les femmes comprenaient différemment leur corps et leurs règles. Elles considéraient la menstruation comme sacrée et non comme une nuisance qui devait être cachée.

De nos jours, dans les pays occidentaux, les femmes ne sont pas conscientes des changements émotionnels et énergétiques qu’elles subissent au cours de leur cycle. Parfois, elles essaient de vivre comme s’elles n’étaient pas influencés par leurs phases, ce qui compromet leur bien-être et les empêche de mieux utiliser leur potentiel. Dans cet article, nous allons évoquer la relation sacrée entre la femme et la Lune…

Découvrez ici : Types d’énergie spirituelle : les mystères de l’univers

relation sacrée entre la femme et la Lune

L’influence du seul satellite terrestre naturel : la Lune

Les phases de la lune peuvent coïncider avec les phases du cycle menstruel et les hormones et les états émotionnels sont sous son influence. Tout comme il faut 28 jours à la lune pour effectuer une révolution sur Terre, le cycle menstruel dure environ 28 jours. Ainsi, les cycles se connectent aux quatre phases de la lune : nouvelle lune, croissant de lune, pleine lune et lune décroissante.

Dans le passé, le rythme naturel des femmes était la menstruation à la nouvelle lune et l’ovulation à la pleine lune. Nous avons obtenu cette information de nos ancêtres, pour qui le seul moyen de marquer l’heure était d’observer les phases lunaires.

De nos jours, avec les lumières artificielles, l’utilisation constante d’appareils, les lumières de la rue la nuit, il est presque impossible de profiter de la lumière naturelle. La lumière artificielle affecte le rythme naturel de la femme et rend flou la sensibilité et le rythme biologique, ce qui entraîne des cycles irréguliers et provoque la menstruation sur une autre lune que la nouvelle.


Comment expliquer la relation sacrée entre la femme et la Lune ?

Les déesses lunaires ont été créées à leur image et vénérées en tant que mères, protectrices et voyantes divines. Les anciens égyptiens et taoïstes croyaient que le sang menstruel pouvait augmenter le pouvoir spirituel et ritualisaient sa consommation avec du vin rouge. Les Grecs de l’Antiquité utilisaient le sang menstruel pour fertiliser les cultures et symboliser la croissance pendant les fêtes de printemps. On pensait que les femmes étaient plus intuitives pendant la menstruation et recherchaient sagesse et conseils.

Ce n’est que lorsque le patriarcat s’est installé que la lune est devenue un symbole à craindre et que les femmes ont malheureusement appris à avoir honte de leurs cycles mensuels. Les personnes au pouvoir ont reconnu que pour asservir les femmes à cette nouvelle dynamique, elles devraient rompre leur lien avec la source. Ils ont promu la conviction que les femmes étaient impures et les ont éloignées de la société. Les femmes n’étaient pas autorisées à avoir des relations sexuelles, à préparer de la nourriture ou même à entrer dans des églises alors qu’elles saignaient.

Des mots comme «hystérie» et «folie» reflètent ce changement de pensée. Le premier vient du mot latin hystericus, qui signifie “de l’utérus”. Cette folie propre à la femme était supposée être causée par un dysfonctionnement de l’utérus. C’est pourquoi nous considérons toujours le retrait de l’appareil reproducteur féminin comme une hystérectomie. La folie a été définie comme un épisode de folie mensuelle provoquée par les phases de la lune. Ce ne sont là que deux exemples qui montrent comment on a systématiquement appris aux femmes à dévaluer leur propre intuition. Prenez un moment pour réfléchir au nombre de fois où vous avez entendu une femme dire quelque chose du genre: “Je ne suis pas sûre si je ressens vraiment cela ou si c’est simplement parce que j’ai mes règles.”

Comprendre la relation sacrée entre la femme et la Lune en explorant le cycle menstruel

Lorsque nous essayons de remédier à cette déconnexion, nous réalisons une plus grande synchronicité avec nos corps et il devient évident que les cycles menstruels des femmes reflètent non seulement ceux de la lune, mais aussi ceux des jours, des saisons et de la vie elle-même.

La phase de saignement est l’équivalent saisonnier de l’hiver et correspond aux phases d’obscurité et de nouvelle lune. Par rapport à une journée de 24 heures, ce sont les heures comprises entre minuit et 3 heures. Le terme “Période” est un mot approprié pour cela, car il est censé représenter un point final, un temps pour libérer et recevoir.

Les jours précédant l’ovulation, également appelés phase folliculaire, pourraient être comparés à l’aube et au matin, ou aux cycles croissants de la lune. Tout comme le printemps accueille une nouvelle croissance, cette étape offre un élan d’énergie qui nous aide à mettre en œuvre les idées reçues pendant le repos.

Découvrez ici : Quelle influence a la pleine lune dans la nuit ?

L’ovulation représente l’apogée du cycle menstruel, comparable à la pleine lune, à l’été et à midi. C’est lorsque nous nous entendons le mieux avec les autres et que nos atouts naturels se montrent au grand jour. Nous nous sentons et semblons plus attrayants. Pour certains, cela peut se refléter dans les pulsions sexuelles, surtout si elles sont en âge de procréer.

La phase lutéale peut être un peu choquante après l’énergie optimiste de l’ovulation. Tout comme l’automne annonce l’arrivée de l’hiver sous forme de feuilles mortes et d’une brise fraîche, la période pré-menstruelle entraîne des symptômes tels que ballonnements, crampes et fatigue, nous rappelant de nous préparer au saignement. C’est un moment où notre critique interne apparaît, surtout si nous n’avons pas fait le travail qui nous avait été demandé au cours des phases pré-ovulatoire et ovulatoire.

Le cycle menstruel commence et se termine avec le saignement. Chaque mois, les personnes en menstruation connaissent une mort intérieure qui les rapproche de leurs ancêtres et de leurs mondes extraterrestres. Lorsque nous exploitons cette sagesse corporelle, nous invitons plus de créativité, de plaisir et d’alignement dans nos vies.

Désormais vous en savez sans doute davantage sur la relation sacrée entre la femme et la Lune. Édifiant, n’est-ce pas ?

A lire aussi :

Alice Alice

Rédactrice, elle vit connectée à internet et aime le monde mystique. Dans sa vie, elle a appris un peu de tout et en veut toujours plus, parce que la vie ne peut pas s'arrêter. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :