Qu’est-ce que l'homéopathie uniciste ?

Qu’est-ce que l'homéopathie uniciste ?

Au cours de ces dernières années, l’homéopathie s’est largement démocratisée. Pourtant, deux types d’homéopathie s’opposent : l’homéopathie dites « classique » et l’homéopathie uniciste. Alors quelles sont les différences ? Laquelle des deux privilégier ? Découvrez dans cet article ce qu’est l’homéopathie uniciste et comment la mettre en place.

Comprendre le principe de l’homéopathie uniciste

Le concept de l’homéopathie uniciste est très simple à comprendre et à intégrer : un remède = un patient. Chaque patient en fonction de ses symptômes, son passé médical, son mode de vie, son âge, son sexe et ses antécédents peut et doit être soigné avec un seul remède qui lui convient et lui correspond.

Les adeptes et spécialistes du traitement uniciste diront que c’est la seule et vraie homéopathie. Pourtant, l’homéopathie que nous connaissons est dite « traditionnelle » ou « classique », alors quelles différences y a-t-il entre les deux ?

Dans l’homéopathie traditionnelle, de nombreux granules sous toujours donnés, les prescriptions sont souvent longues et complexes contrairement à l’homéopathie uniciste qui ne donne qu’un seul produit basé que une seule plante, une seule substance ou un seul minéral.

L’homéopathie uniciste se propose de soigner le patient en profondeur et non pas en surface, il guérit le terraine et la nature profonde du corps du patient afin que la pathologie ne revienne pas.

Il existe deux ouvrages fondateurs sur lesquelles s’appuient tous les médecins spécialisés en homéopathie uniciste :

  • « La Matière Médicale » de Timothy Field Allen
  • « Répertoire de Kent » de James Tyler Kent

Lisez aussi : Comment trouver le sommeil avec l’homéopathie ?

Le déroulement d’une séance d’homéopathie uniciste

La première chose à savoir concernant le déroulement d’une séance d’homéopathie uniciste est que c’est souvent très long, mais c’est pour la bonne cause.

La séance se déroule en deux temps.

Tout d’abord, un examen médical classique au cours duquel le spécialiste vous ausculte. Puis une phase d’échanges où le médecin vous pose de nombreuses questions sur votre passé médical, vos préférences, votre mode de vie ou encore vos habitudes alimentaires. Cela peut par exemple être :

  • Quel est votre plat favori ?
  • Préférez-vous la montagne ou la mer ?
  • Quel est le dernier pays que vous avez visité ?
  • Etes-vous sensible aux changements de climat ou de température ?
  • Etc.

Le but est de tenter de comprendre quelle est la genèse du problème et si celui-ci n’a pas une origine psychologique. Car une affection peut aussi être due à un déséquilibre de l’énergie vitale causé par un choc ou une épreuve de votre vie.


A lire aussi :

Laura Laura

Rédactrice web passionnée par l'écriture depuis toujours, Laura a toujours été fascinée par la spiritualité et l'astrologie. Durant son temps libre, elle aime aussi lire et voyager. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :