Améliorer sa souplesse grâce au yoga, c'est possible !

Améliorer sa souplesse grâce au yoga, c'est possible !

Vous envisagez de démarrer la pratique du yoga car vous avez besoin de reconnecter votre corps avec votre esprit ? Si le yoga est une pratique qui va vous aider à vous apaiser, vous recentrer intérieurement, il va aussi vous permettre d’améliorer grandement votre souplesse ! Notre article du jour explique en détail comment améliorer sa souplesse grâce au yoga ! Vous êtes prêt ? Bonne lecture…

Découvrez ici : Les accessoires de méditation qui amélioreront votre expérience.

Améliorer sa souplesse grâce au yoga, comment faire ?

Si vous êtes une de ces personnes qui aiment s’entraîner, vous devez comprendre l’importance de la souplesse dans le sport de manière générale.

Si vous êtes une personne souple, vous pouvez obtenir une plus grande amplitude de mouvement. Certains exercices peuvent fatiguer vos muscles quand ceux-ci manquent de souplesse, mais lorsque ils auront une plus grande amplitude de mouvement, vous éviterez les blessures.

Voici quelques propositions de poses qui vont permettre d’améliorer sa souplesse grâce au yoga.

La position du chien tête en bas

Cette position étendra vos deux muscles ischio-jambiers en même temps. Au fur et à mesure que le temps avance, intensifiez de plus en plus le niveau d’étirement. Cela aidera également à étirer vos tendons d’achille ainsi que vos chevilles.

Tout en faisant cette pose, assurez-vous de garder vos talons collés au sol.

Se diriger vers la courbe du genou

Il s’agit de vous asseoir, en ayant une jambe tendue vers l’avant, et l’autre repliée sur le côté. Allongez vous en avant et approchez au maximum votre tête du genou de la jambe qui est tendue vers l’avant. Si vous manquez de souplesse vous ne parviendrez pas à atteindre votre genou du premier coup mais à force d’entraînement vous constaterez une évolution rapide et durable. Cet exercice doit être effectué pour chacune des deux jambes.

Assis coudes en avant

Être assis pour la pose, par opposition à la position debout, permettra à vos genoux de rester plus droits, permettant ainsi un étirement correct des ischio-jambiers. Si vous pliez les genoux, vous n’obtiendrez pas l’étirement possible. Votre dos sera bien mieux étiré lorsque vous pourrez garder les jambes tendues.

Grand angle assis en avant

Vous sentirez cet étirement dans vos muscles ischio-jambiers et vos aines. Notez qu’il vous sera bénéfique d’avoir les jambes aussi larges que possible. N’oubliez pas de garder vos jambes aussi droites que possible lorsque vous effectuerez cette position.

Courbe demi-avant en position debout

En position debout, tendez vos bras et basculez progressivement votre buste et vos bras vers l’avant, de façon à créer un angle droit entre votre dos et vos jambes. Essayez de tirer au maximum sur vos bras tout en ancrant vos jambes dans le sol.

Courbure avancée à grand angle

Cette posture aura les mêmes effets que le grand angle plié en avant. Il s’agit en effet d’une simple variation, en position debout.


A lire aussi :

Alice Alice

Rédactrice, elle vit connectée à internet et aime le monde mystique. Dans sa vie, elle a appris un peu de tout et en veut toujours plus, parce que la vie ne peut pas s'arrêter. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :