Les bienfaits de l’huile essentielle de myrrhe

Les bienfaits de l’huile essentielle de myrrhe

Dans l’Antiquité, la myrrhe était si précieuse qu’elle était convoitée autant que l’or et l’argent. L’huile essentielle de myrrhe a été utilisée pendant des siècles dans le parfum et l’encens, ainsi que pour promouvoir la santé émotionnelle et physique. En plus, il a des propriétés nettoyantes qui peuvent être utilisées dans une variété d’applications, de la construction d’un teint jeune à la réduction du risque d’infection microbienne. Il n’est pas difficile de voir pourquoi on a dit que cette huile valait son poids en or !

Histoire de l’utilisation de l’huile de myrrhe

Originaire d’Egypte, la myrrhe est couramment utilisée en Afrique et au Moyen-Orient. Le nom de Myrrhe vient du mot arabe « murr », qui signifie « amer », car son odeur est parfois amère. Ayant été une marchandise précieuse le long des anciennes routes des épices, la myrrhe était si estimée que les légendes étaient centrées autour d’elle. Une telle légende syrienne et grecque sur la façon dont l’arbre a reçu son nom est que la fille du roi syrien Thèse, dont le nom était Myrrha, a été transformée par les dieux protecteurs en arbre de myrrhe pour échapper à la furie meurtrière de son père.

Découvrez ici : Propriétés et vertus de l’encens de myrrhe.


Les bienfaits de l’huile essentielle de myrrhe

Antiviral

Bien qu’il y ait un bon nombre de recherches suggérant que l’huile essentielle de myrrhe a des propriétés antibactériennes, il y a très peu de choses sur le fait qu’il soit antiviral.

En bref, c’est l’une des utilisations très préliminaires. Cela rend l’idée d’utiliser l’huile essentielle de myrrhe pour les rhumes encore plus farfelue. Pourtant, c’est exactement ce que revendiquent beaucoup de sites de remèdes à base de plantes douteuses. Il semble qu’ils mélangent la recherche à ce sujet étant peut-être antibactérien et en supposant que cela se traduit par le rhume. Le rhume et la grippe sont tous les deux causés par des virus et non par des bactéries.

Analgésique, anti-inflammatoire et anti-hyperlipidémique

On sait que la myrrhe est utilisée depuis des milliers d’années pour ses excellents effets antidouleur et anti-inflammatoires. Les chercheurs égyptiens ont trouvé qu’il a fait tout cela et une plus encore ! Une étude égyptienne sur les animaux publiée en 2014 dans le Journal of Intercultural Ethnopharmacology a révélé que la myrrhe avait d’importantes actions antidouleur et anti-inflammatoires. Fait intéressant, la myrrhe a également normalisé les taux élevés de lipides sanguins chez les rats obèses !

Avantages émotionnels

En plus du support physique que la myrrhe offre au corps, il y a aussi les aspects émotionnels, mentaux et spirituels de cette huile ; on dit que cela a un impact sur notre sentiment de connexion maternelle et d’attachement sain, en particulier en ce qui concerne la confiance, l’abandon, le traumatisme et le sentiment d’insécurité. Parce que l’attachement sain est essentiel à notre sentiment de sécurité dans le monde qui nous entoure, il peut favoriser le lien parent-enfant en matière d’adoption et de soutien, ou aider un adulte à atténuer les traumatismes de l’enfance qui peuvent influer sur ses relations ou sa capacité de former des liens de confiance avec les autres.

Découvrez ici : Comment garder un bon équilibre émotionnel ?

Contre-indications de l’huile essentielle de myrrhe

Grossesse

Prendre de la myrrhe par voie orale pendant la grossesse est dangereux et devrait être évité. La myrrhe peut stimuler l’utérus et causer une fausse couche. Il n’y a pas assez d’informations connues pour évaluer la sécurité de l’utilisation de la myrrhe sur la peau pendant la grossesse, donc en attendant qu’il y ait plus d’information à ce sujet, il est préférable d’éviter cette utilisation.

Fièvre

La myrrhe pourrait aggraver la fièvre. Il faut l’utiliser avec précaution.

Problèmes cardiaques

De grandes quantités de myrrhe peuvent affecter la fréquence cardiaque. Si vous souffrez d’une maladie cardiaque, demandez le conseil à votre médecin avant d’utiliser ce produit.

Chirurgie

Étant donné que la myrrhe peut affecter les niveaux de glucose dans le sang, on craint que cela puisse interférer avec le contrôle de la glycémie pendant et après la chirurgie. Arrêtez d’utiliser la myrrhe au moins 2 semaines avant une chirurgie programmée.


A lire aussi :

Emma Emma

Communicatrice, amoureuse du bien-être. Aime l'écriture et la bonne énergie que les gens peuvent irradier autour d'eux. L'équilibre reste toujours dans son intérieur. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :