Le Bruit blanc : un son aussi mystérieux qu'apaisant...

Le Bruit blanc : un son aussi mystérieux qu'apaisant...

Si vous vous intéressez au son et à la musique, vous avez peut-être entendu parler de la notion de Bruit blanc, ou White Noise en anglais. Qu’est-ce que le Bruit blanc, et comment l’obtenir facilement ? En quoi est-il intéressant ? Toutes les réponses à vos questions au sujet du Bruit blanc sont présentes dans notre article du jour. N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions en commentaire. Bonne lecture à vous !

Découvrez ici : Les bénéfices de la sonothérapie.

Comment définir le Bruit blanc ?

Le bruit blanc est un type de bruit qui est produit en combinant des sons de toutes les fréquences différentes. Si vous preniez tous les sons imaginables qu’un humain peut entendre et les combiniez ensemble, vous obtiendrez ce que les professionnels du son appellent un bruit blanc.

L’adjectif “blanc” est utilisé pour décrire ce type de bruit en raison du fonctionnement de la lumière blanche. La lumière blanche est une lumière composée de toutes les couleurs (fréquences) de lumière combinées (un prisme ou un arc-en-ciel sépare la lumière blanche en ses couleurs composantes). De la même manière, le bruit blanc est une combinaison de toutes les fréquences sonores différentes. Vous pouvez ainsi considérer le bruit blanc comme 20 000 notes jouées en même temps.

Découvrez ici : Intuition décuplée et purification avec la musique 741 Hz.


Comment utiliser le Bruit blanc au quotidien ?

Comme le bruit blanc contient toutes les fréquences, il est très souvent utilisé pour masquer d’autres sons. Si vous êtes dans un hôtel et que des voix provenant de la pièce d’à côté pénètrent jusque dans votre chambre, vous pouvez tout à fait allumer un ventilateur pour couvrir les voix. Le ventilateur produit en effet une bonne approximation du bruit blanc. Pourquoi ça marche? Pourquoi le bruit blanc parvient-il à noyer les voix qui nous dérangent ?

Voici un exemple concret qui va nous permettre d’illustrer plus clairement notre propos. Disons que deux personnes parlent en même temps. Votre cerveau peut naturellement “distinguer” l’une des deux voix et l’écouter et le comprendre. Si trois personnes parlent simultanément, votre cerveau peut probablement toujours entendre une voix en particulier. Cependant, si 1 000 personnes parlent simultanément, votre cerveau ne peut en aucun cas entendre une seule voix. Il s’avère que 1 000 personnes qui parlent ensemble ressemblent beaucoup à ce qu’on nomme communément le fameux bruit blanc. Ainsi, lorsque vous allumez un ventilateur pour créer du bruit blanc, vous créez essentiellement une source de 1 000 voix. La voix d’à côté représente la 1001ème voix, et votre cerveau ne peut plus réellement l’entendre.


A lire aussi :

 

Vous aimerez aussi :