Brahmā, dieu créateur à quatre têtes

Brahmā, dieu créateur à quatre têtes

Dans la mythologie hindoue, Brahmā est un dieu créateur-démiurge, premier membre du Trimūrti, ce qui signifie littéralement “trois formes” en langage sanskrit. Il vit à Brahmapura, citée située sur le mont Meru, montagne mythique considérée comme l’axe du monde. Il serait le père de Dharma, ensemble de lois sociales, politiques et familiales régissant le monde; et d’Atri, un des sept Rishi principaux évoqués dans le Rigveda-samhita.

Trimūrti représente la partie manifeste de la divinité dite suprême, qui se fait triple pour dominer les différents états de l’univers. Trois dieux lui ont prêté leur visage, il s’agit de Brahmā, de Vishnou et de Shiva.

Découvrez ici :

Brahmā

Brahmā a créé Saraswati, une déesse aux formes opulentes dont il tomba aussitôt amoureux. Saraswati représente l’énergie féminine (Shakti) auprès de laquelle il se ressource. Afin de pouvoir la contempler et la surveiller en permanence, il se fit pousser quatre têtes.

Sa monture, ou Vâhana, est une oie ou un cygne, qu’on nomme Hamsa dans la tradition hindoue. La couleur rattachée au dieu Brahmā est le rouge.

Traditionnellement, on le représente avec quatre têtes et quatre bras. Chacun de ses visages récite respectivement un des quatre Veda. Selon certaines interprétations, ces quatre têtes seraient la représentation de l’esprit (Manas), de l’intellect (Buddhi), de l’ego (ahamkara) et de la conscience conditionnée (citta). Elles symbolisent les quatre formes de création de la pensée.

Découvrez ici :

Le dieu créateur serait la personnification de la notion de Brahman, qui peut faire elle-même référence à différentes notions. Selon le contexte le Brahman évoque tour à tour les textes védiques, la puissance mystique qui permet de rendre efficaces les rites, la notion de sacré et d’absolu. On traduit le terme Brahman comme étant la loi suprême de l’hindouisme.

Le dieu créateur est peu impliqué dans les affaires des dieux, ni dans celles qui concernent les êtres mortels. Son existence dure 36 000 jours, ce qui correspond à 8,64 milliards d’années pour le commun des mortels.

Brahmā est considéré dans la mythologie hindoue comme un dieu neutre (deus otiosus), ce qui signifie qu’il n’agit plus sur le destin des êtres qu’il a initialement créés.

Aussi peu de temples lui sont dédiés. On en trouve au Rajasthan, à Pushkar plus précisément, à Pondichéry, ainsi que dans quelques autres cités de l’Inde et du Cambodge.

A lire aussi :

Alice Alice

Rédactrice, elle vit connectée à internet et aime le monde mystique. Dans sa vie, elle a appris un peu de tout et en veut toujours plus, parce que la vie ne peut pas s'arrêter. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :