Les animaux ont-ils des sentiments ? Ce que la recherche scientifique nous révèle...

Les animaux ont-ils des sentiments ? Ce que la recherche scientifique nous révèle...

Que vous soyez un fervent défenseur de la cause animale ou non, vous vous êtes sans doute déjà demandé si les animaux ont des sentiments, si ils ressentent des émotions comparables à celles ressenties par les êtres humains. A votre avis, les animaux ont-ils des sentiments ? La réponse se trouve dans notre article du jour !

Les animaux ont-ils des sentiments ?

Pendant plusieurs décennies, les scientifiques du comportement ont rejeté l’idée que les animaux ressentent des émotions ou aient une personnalité. Cet étrange point de vue découle de l’affirmation alléguée du philosophe René Descartes du XVIIe siècle selon laquelle les animaux sont sans sentiments, physiques ou émotionnels.


Le langage corporel des chèvres

Des travaux récents ont démystifié cette idée. Si un mammifère semble être libre d’émotions (à part peut-être du cynisme), ce serait la chèvre. Cependant, les scientifiques ont pu montrer que les chèvres étaient émotionnellement excitées en réponse à diverses situations de test et que ces émotions étaient positives ou négatives.

Les chercheurs ont analysé les appels passés par les chèvres lorsqu’elles attendaient de la nourriture, lorsqu’elles étaient frustrées par l’absence de récompense alimentaire et lorsqu’elles ont été isolées de leurs compagnons de troupeau.

Ils ont également utilisé le langage corporel et la fréquence cardiaque des chèvres pour étalonner leur évaluation des émotions exprimées dans les appels, analysée à l’aide de la fréquence des sons.


Lisez aussi : Un exercice pratique pour voir l’aura des animaux

Les émotions du cheval

Les chevaux sont un paquet d’émotions. Cela n’est pas surprenant, étant donné qu’il s’agit d’animaux très sociables, étroitement liés aux autres membres de leur troupeau et qui sont également des proies dont la réaction à la menace consiste à fuir le plus vite possible.

Au Canada, l’équitation est considérée comme l’un des sports les plus dangereux, devant la course automobile et le ski, et l’état émotionnel du cheval est un aspect important de la sécurité du cavalier.

Des chercheurs français ont étudié le niveau d’émotion et la capacité d’apprentissage de 184 chevaux de 22 écoles d’équitation. La capacité d’un cheval à être assez calme face à une situation nouvelle et à apprendre rapidement qu’un nouvel objet ou une nouvelle situation n’est pas menaçant est cruciale lors de la conduite. Les chercheurs se sont donc concentrés sur ces aspects de l’émotion des chevaux.


L’instinct animal

Ils ont découvert que l’un des facteurs les plus importants dans l’émotion des chevaux est la manière dont ils sont logés. Les chevaux qui étaient gardés à l’extérieur dans un champ risquaient moins de craindre un nouvel objet et de réagir avec moins d’enthousiasme d’être en liberté dans une arène que les chevaux logés individuellement dans des boxs.

Bien que le résultat ne soit pas surprenant, l’étude souligne le fait que les chevaux sont capables d’émotions telles que l’anxiété et la peur.

Une autre question épineuse, du moins au début du XXe siècle, était de savoir si les animaux avaient ou non des personnalités. Il est maintenant généralement admis que c’est le cas et que ces personnalités sont capables de varier autant que les personnalités humaines.

A la question, les animaux ont-ils des sentiments ? La réponse est donc sans équivoque : oui !


A lire aussi :

Alice Alice

Rédactrice, elle vit connectée à internet et aime le monde mystique. Dans sa vie, elle a appris un peu de tout et en veut toujours plus, parce que la vie ne peut pas s'arrêter. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :