Superstitions à travers le monde : tour d'horizon des croyances populaires

Superstitions à travers le monde : tour d'horizon des croyances populaires

Entre ceux qui ne passent jamais sous une échelle, ceux qui tentent leur chance au loto chaque vendredi 13, ou encore  ceux  qui ne laissent jamais leur parapluie ouvert dans une pièce, bon nombre de nos contemporains se disent superstitieux.

D’aussi loin qu’elles remontent et aussi fondées soient-elles, qu’on y soit farouchement attaché ou bien simplement légèrement sensible, les superstitions traversent les âges et les époques et conservent une place dans notre quotidien.

Découvrez ici :

Superstitions à travers le monde

Les superstitions à travers le monde

Les français ne sont bien évidemment pas les seuls à être sensibles à ce type de croyances populaires. Les superstitions à travers le monde sont innombrables, et dans certaines régions du globe, elles sont particulièrement tenaces, surprenantes et bigarrées.

Près de chez nous par exemple, en l’occurrence en Espagne, il est amusant de constater que les superstitions liées au vendredi 13 n’existent pas. C’est en revanche le mardi 13 qui est particulièrement redouté par nos voisins ibériques. On explique cette crainte par le fait que le mot mardi, prononcé “martes” en espagnol, est un dérivé de mars, qui à l’époque du moyen-âge se traduisait pas “petit diable”.

Toujours en Europe, en Finlande cette fois-ci, il est commun d’affirmer que le fait de tuer une araignée provoquera la pluie le lendemain. Restons en Scandinavie en nous intéressant maintenant aux danois, qui lors des fêtes de fin d’année s’offrent mutuellement des débris de vaisselle en porcelaine en guise de porte-bonheur pour l’année à venir.

En Allemagne, il est fortement déconseillé de trinquer avec un ami le verre rempli d’eau, car cela signifie que l’on souhaite le pire à ce dernier.

Découvrez ici :

Au Portugal, il serait de très mauvaise augure de marcher en arrière, car cela impliquerait que l’on dévoile notre chemin au diable.

Beaucoup plus loin, du côté du Brésil, il est particulièrement déconseillé de laisser son sac à main au sol, puisque ce geste serait annonciateur d’une perte conséquente d’argent.

En Asie, et plus particulièrement en Chine, le chiffre 4 représente l’objet de toutes les craintes. Aussi, il n’est pas rare de constater que les immeubles n’ont pas de quatrième étage… En Malaisie, une croyance commune indique que celui qui s’assoira sur un oreiller connaîtra d’intenses douleurs de dos.

Parmi les croyances les plus farfelues, citons l’exemple de la Turquie. Dans ce pays, la coutume veut que l’on évite de mâcher du chewing-gum la nuit, puisque cela reviendrait à ingurgiter de la chair en décomposition.

En Bulgarie enfin, recevoir les excréments d’un oiseau sur le coin de la tête est annonciateur d’un bonheur à venir.

Les superstitions à travers le monde nous permettent d’en savoir un peu plus sur l’histoire et la culture d’un pays. Qu’on y croit ou pas, il est toujours très amusant de les découvrir…

A lire aussi :

Alice Alice

Rédactrice, elle vit connectée à internet et aime le monde mystique. Dans sa vie, elle a appris un peu de tout et en veut toujours plus, parce que la vie ne peut pas s'arrêter. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :