La rune Jera, ou la fin et le début d'un cycle

La rune Jera, ou la fin et le début d'un cycle

La rune Jera, aussi connue sous le nom de Gér, peut être littéralement traduite par les termes “saison” ou “année”. Elle fait écho aux cycles de la vie, aux saisons qui naissent et laissent place à la suivante, au caractère éphémère de toute chose.

rune Jera

Jera nous rappelle que conformément à la nature qui est régie par un mouvement cyclique et régulier, notre existence est soumise elle aussi à des événements qui naissent, vivent, puis disparaîssent pour refaire surface le cycle suivant.

Cette rune est par ailleurs intimement liée aux dieux jumeaux Freyr et Freya, issus de la mythologie nordique. Elle symbolise le rapprochement mystique entre le terrestre et le céleste.

Il existe deux façons d’écrire cette rune. La première consiste à la représenter sous forme de losange entourant un mât. Cette écriture symbolise alors la réalisation d’une situation stable, ainsi que l’axe cosmique cerclé des quatre saisons. Une autre interprétation est possible : écrite ainsi, la rune Jera pourrait représenter le mât qui soulève la guirlande des moissons. Elle ferait donc référence à la fin d’un cycle, et à la naissance d’un nouveau.

L’autre écriture représente deux Kenaz qui s’encastrent sans se toucher. Cette représentation évoque le mouvement, le changement qui permet d’atteindre une forme d’accomplissement.

Si on la considère sous l’angle divinatoire, la rune Jera nous indique que le temps est venu pour nous de récolter les fruits de notre semence. Elle indique également qu’un nouveau cycle s’apprête à se naître sous nos yeux. Elle est donc annonciatrice d’une bonne nouvelle pour celui qui traverse actuellement une période difficile.

Sur le plan spirituel, Jera annonce également la fin d’une période creuse, et marque le début d’une période riche et positive.

Découvrez ici :

Quelles leçons retenir de la rune Jera ?

La rune Jera doit nous ouvrir les yeux sur notre propre capacité à opérer les changements nécessaires à notre existence, pour peu que nous semions de façon rigoureuse, méthodique et sereine les graines de notre réussite.

Afin d’avancer, de voir naître un nouveau cycle, il faut au préalable que nous soyons en mesure d’accepter le changement, et le caractère éphémère de ce que nous avons réussi à acquérir auparavant.

Comme l’été laisse place à l’automne, une période de creux sera suivie d’un nouveau cycle positif, qui lui même pourra faire place à une nouvelle étape potentiellement difficile. Accepter le caractère périssable des événements, des biens acquis, des réussites et des échecs constitue la voie de notre accomplissement personnel.

A lire aussi :

Votre première consultation de runes commence maintenant !

Alice Alice

Rédactrice, elle vit connectée à internet et aime le monde mystique. Dans sa vie, elle a appris un peu de tout et en veut toujours plus, parce que la vie ne peut pas s'arrêter. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :