Sophrologie et acouphènes : diminuer le stress pour mieux vivre

Sophrologie et acouphènes : diminuer le stress pour mieux vivre

Les acouphènes résultent d’un dysfonctionnement du système nerveux auditif. Selon les personnes qui en sont atteintes, ils s’apparentent à des bruits « parasites » plus ou moins persistants. Il peut s’agir de sifflements, de bourdonnements ou de cliquetis, par exemple. Selon les cas ils peuvent être entendus dans une oreille ou dans les deux, mais aussi sembler présents à l’intérieur même de la tête, à l’avant ou à l’arrière. Les acouphènes peuvent être ponctuels, intermittents ou continus. Peu de gens le savent, mais la sophrologie peut venir en aide aux personnes qui souffrent d’acouphènes de façon occasionnelle ou chronique. Découvrez sans plus attendre comment sophrologie et acouphènes peuvent en réalité bien s’entendre ! Bonne lecture…

Sophrologie et acouphènes : s’entendent-ils vraiment ?

Souffrir d’acouphènes peut transformer votre quotidien en cauchemar. Imaginez-vous subir de façon occasionnelle ou chronique le son d’un sifflement, ou bien d’un bourdonnement au fond de votre oreille. Si vous commencez à prêter attention à ce son, il pourrait bien vous rendre fou ! Mais, quel est le rapport entre sophrologie et acouphènes ? Selon des études très sérieuses, il semblerait que cette technique de relaxation et de recentrage procurerait un réel soulagement aux personnes qui se plaignent d’acouphènes. Comment et pourquoi la sophrologie peut soulager les acouphènes ? Découvrons-le ensemble…

Découvrez ici : Gérer le stress en pratiquant la sophrologie, c’est possible !

sophrologie et acouphènes

Stress et acouphènes : une relation de cause à effet

Ce que vous ne saviez peut-être pas avant de lire ces lignes, c’est que le stress est en partie responsable de la présence des acouphènes. Et quoi de mieux que la sophrologie pour atténuer notre stress et notre représentation de la douleur ? Le cortex auditif est en lien avec le centre des émotions (le fameux système limbique), et agit directement sur celui-ci, ainsi que sur le système nerveux. Ainsi il est possible d’agir via la sophrologie directement sur la gêne provoquée par l’acouphène. Egalement, il est aussi possible d’agir sur la représentation de l’acouphène lui même, et ainsi de voir le stress ressenti par les patients diminuer.

Si vous n’êtes pas satisfait des résultats produits par vos toutes premières séances de sophrologie, essayez de persister et de vous accrocher. Vous allez progressivement apprendre à intérioriser et à descendre ainsi à un niveau de conscience modifiée. C’est dans ce niveau que le travail sur votre conscience sera possible.

Vous souffrez d’acouphènes et vous avez déjà ressenti les bénéfices de la sophrologie ? Faites-nous part de vos retours d’expérience !


A lire aussi :

Alice Alice

Rédactrice, elle vit connectée à internet et aime le monde mystique. Dans sa vie, elle a appris un peu de tout et en veut toujours plus, parce que la vie ne peut pas s'arrêter. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :