Pour une pratique éthique du Reiki

Pour une pratique éthique du Reiki

Lorsqu’on aborde une méthode de soin énergétique comme le reiki, il est très important de se questionner sur son éthique. Il existe de nombreuses dérives à cette pratique, et même des personnes formées au reiki et bien intentionnées peuvent commettre des erreurs. Que vous soyez maître reiki ou que vous vouliez recevoir des soin, voici quelques règles à respecter pour une pratique éthique du reiki.

Comprendre le reiki pour comprendre la pratique éthique du reiki

Le reiki est une méthode de soin énergétique qui vient du Japon. Son fonctionnement est relativement simple : elle vise à transmettre l’énergie universelle par apposition des mains sur différentes parties du corps.

Le maître reiki, celui qui a passé les différents degrés reiki et qui peut alors enseigner et transmettre sa pratique, est un canal d’énergie. Ce canal va permettre au patient de dénouer certains blocages énergétiques, de guérir, que ce soient de souffrances physiques, psychiques ou émotionnelles.

Pour une pratique éthique du reiki sachez que la personne qui soigne est un canal. Elle n’est pas là pour imposer la guérison, pour impulser des méthodes de soin ou des conseils pour aller mieux, elle ne fait que se positionner en « donneur » d’énergie, afin que le « receveur » reçoive l’énergie nécessaire pour guérir naturellement et de lui-même.


L’importance de l’éthique du reiki

En tant que « donneur » de reiki, il est nécessaire de faire preuve d’humilité. Le désir de soigner l’autre, de le guérir, autrement dit de voir un résultat à la pratique du reiki sur une personne, ne doit pas intervenir.

En effet, cette volonté de résultat peut altérer le canal reiki et les énergies transmises sont alors moins fluides. Le maître reiki n’est pas détenteur d’un pouvoir de guérison, il est un canal qui permet à la personne elle-même une prise de conscience énergétique de ses blocages afin de pouvoir agir dessus et les débloquer.

La pratique du reiki doit donc être faite de manière bienveillante et neutre, l’énergie doit circuler de la manière la plus limpide possible, sans que le praticien y implique sa propre volonté.


Guérir grâce au reiki

Si l’éthique du reiki est respectée, la personne malade ou souffrante peut entamer une démarche personnelle qui va lui permettre de guérir. La circulation énergétique transmise grâce au reiki permet d’agir en douceur sur un symptôme, mais en profondeur, c’est-à-dire que l’énergie va entrer dans la partie la plus souterraine de l’être, celle qui a provoqué la maladie afin de mettre à jour un blocage, une insatisfaction, un changement nécessaire.

L’éthique du reiki est avant tout de ne pas douter de l’intelligence de l’énergie reiki, qui va droit au cœur du problème de la personne, en donnant exactement l’énergie nécessaire à la guérison, sans qu’aucune intervention supplémentaire ne soit nécessaire.

Découvrez le conseil des êtres de lumière.

Tirez les 3 cartes qui peuvent tout changer !

A lire aussi :

WeMystic WeMystic

Sur WeMystic, vous trouverez tout sur l’astrologie, le tarot, la numérologie, le bien-être et la spiritualité. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

Vous aimerez aussi :