La Kybomancie, ou l'avènement d'un jeu de dés divinatoire...

La Kybomancie, ou l'avènement d'un jeu de dés divinatoire...

Kybomancie : ce terme un peu barbare vous évoque-t-il quelque chose ? Bon nombre de personnes ignorent ce qui se cache derrière ce mot à la sonorité si particulière. Pourtant, la majorité d’entre nous a déjà été familiarisée avec ce concept. Mais trêve de mystères… La Kybomancie, aussi connue sous le nom de Cléromancie, est sans aucun doute la forme de divination simple et la plus ancienne utilisée par les hommes.

En réalité, il existe deux concepts qui précèdent l’avènement de la Kybomancie : la Cléromancie, ainsi que l’Astragalomancie. Dans les faits, la Cléromancie consiste à prédire l’avenir en se basant sur un tirage au sort. A l’époque, le moindre objet se situant à proximité du joueur peut servir : pierres, brindilles, fèves, coquillages, etc. On répand alors ces objets sur le sol afin d’interpréter leur position comme une volonté divine ou magique. Il s’agit de la première trace que nous ayons de la notion de jeu de hasard.

Faisant suite à l’apparition de la Cléromancie dans les coutumes ancestrales de notre histoire, l’Astragalomancie a progressivement fait son apparition. Vous n’êtes peut-être pas sans savoir que nos lointains ancêtres faisaient appel aux osselets pour prédire l’avenir. Ce sont précisément des astragales (petits os de pied de gibier ou de chèvre) qui une fois jetés au sol servaient à connaître à l’avance ce qui allait se produire dans le futur.

Naissance de la Kybomancie

La Kybomancie est en quelque sorte la suite logique de la création de la Cléromancie ainsi que de l’Astragalomancie. Avec l’arrivée des dés et des dominos, ces pratiques se sont en effet progressivement transformées en Kybomancie.

Il faut savoir que les dés peuvent comporter entre 6 à 20 faces sur lesquelles sont inscrits des chiffres ou des symboles. Le jeu des dominos se compose quant à lui de 28 pièces, du double 0 au double 6. Le jeu consiste à tirer au hasard un nombre de dominos et d’en interpréter la signification.


Lisez aussi : Dominomancie : lire l’avenir à travers les dominos…

La Kybomancie se sert de dés car ils possèdent une particularité. Lorsqu’on observe les faces d’un dé, on s’aperçoit que le total des faces opposées forme toujours un 7. L’as est opposé du 6, le 2 au 5 et le 3 au 4. Or le chiffre 7 a toujours été considéré comme magique, divin, tant pour des raisons historiques (les 7 jours de la semaine), mathématiques (le 7 est un nombre premier dit « chanceux ») que religieuses (le 7 est mentionné 77 fois dans la Bible).

Notez que cette méthode divinatoire existe toujours aussi bien en Asie qu’en Europe.


A lire aussi :

Alice Alice

Rédactrice, elle vit connectée à internet et aime le monde mystique. Dans sa vie, elle a appris un peu de tout et en veut toujours plus, parce que la vie ne peut pas s'arrêter. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

Vous aimerez aussi :