L'activité de l'esprit pendant le sommeil

L'activité de l'esprit pendant le sommeil

Pendant le sommeil l’Esprit se détache du corps, à cause de la faiblesse des liens fluidiques. La nuit est une longue période dans laquelle l’on est libre d’agir dans un autre plan de notre existence. Cependant, les niveaux de détachement de l’esprit pendant le sommeil et de lucidité sont variables. Certains parmi nous n´arrivent pas à s’éloigner du corps et restent dans l’environnement domestique, à cause de la peur ou sensation étrange de se retrouver dans un milieu apparemment étrange.

D’autres, par contre, se déplacent dans le plan spirituel, mais leurs activités et leurs compressions dépendent du niveau d’élévation. Le principe régissant le séjour hors du corps est l’affinité morale, exprimée comme l’explication précédente, par le biais d´une affinité vibratoire ou syntonie.

L’esprit pendant le sommeil sera attiré vers les régions et compagnies harmonisées et syntonisées, à travers des actions, des pensées, des instructions, des désirs et des intentions, comme des impulsions prédominantes. Le sommeil libère partiellement l’âme du corps lorsqu’on est endormi et l’esprit se retrouve dans l’état similaire à celui de la mort de notre corps.


Le périsprit et détachement lors du sommeil

Le détachement

C’est le nom qui est attribué au phénomène d’externalisation du corps spirituel ou périsprit. C’est tout simplement la séparation du corps de l’esprit pendant le sommeil. Le périsprit encore attaché au corps, se sépare de celui-ci, pour faire partie du monde spirituel, tout en restant lié au corps par des fils fluidiques. Ces phénomènes naturels reposent sur les propriétés du périsprit, sa capacité d’externaliser, de rayonner même après la mort qui s’appliquent au cours du sommeil des vivants.

Les liens qui unissent le périsprit au corps temporel se desserrent afin de permettre une distance relative entre le corps et l’esprit pendant le sommeil. Ce lien, permet à l’esprit de prendre conscience de ce qui se passe avec votre corps et retourner immédiatement en cas de besoin.

Les différents types de détachement de l’esprit pendant le sommeil

  • Le détachement conscient se caractérise par le souvenir exact de ce qui s’est passé lors du détachement du corps et de l’esprit pendant le sommeil. Le sujet est en mesure de voir son “Double”, très proche, devant lui, au moment même où commence le détachement.
  •  Le détachement inconscient : Quand l’esprit retourne dans le corps, la personne en question ne se souvient de rien. Il faut rappeler que la plupart du temps l’activité exercée par l´esprit pendant le sommeil demeure une expérience qui peut refaire surface comme une intuition ou des idées, face à des difficultés.
  • Le détachement volontaire : Il est important de savoir que tous les détachements volontaires ne sont pas nécessairement conscients. Comme nous l’avons dit plus haut, pour le détachement conscient, le sujet en question se souvient de tout ce qui s’est produit lors de la séparation de corps de l’esprit pendant le sommeil, ce qui n’est pas toujours évident pour le détachement volontaire, dès lors que la peur de retourner très rapidement dans le corps interrompt le processus qui permettrait de se rappeler tout ce qui s’est passé durant le détachement.
  • Le détachement provoqué : Grâce à des processus hypnotiques et magnétiques, les bons et les mauvais esprits peuvent provoquer le détachement du corps et de l’esprit pendant le sommeil à des fins diverses.
  • L’émancipation léthargique : Ce processus découle de l’émancipation partielle de l’esprit, pouvant être causée par des facteurs physiques ou spirituels. Dans ce cas, le corps perd temporairement la sensibilité et le mouvement, et la personne ne sentira rien de tout ce qui se produira, car les fluides du périsprit sont trop faibles pour une pour une liaison avec le corps.
  • L’émancipation cataleptique : Tout comme l´émancipation léthargique, celle-ci découle également de l’émancipation partielle de l’esprit. Dans ce cas, il y a une perte momentanée de la sensibilité, avec une raideur des membres. L’intelligence peut se manifester dans ces cas.

Découvrez ici : Les bénéfices du yoga pour l’esprit.

A lire aussi :

Jean Jean

Ecrivain et passionné du monde spirituel, il concentre son expérience dans la communication avec son prochain, en sachant donner et recevoir. Un amoureux de la vie qui est toujours à la recherche du bien-être physique et psychologique. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :