Souffrez-vous d'instabilité émotionnelle ?

Souffrez-vous d'instabilité émotionnelle ?

Les personnes atteintes d’instabilité émotionnelle sont plus nombreuses qu’on ne le pense. Vous en avez certainement dans votre entourage ou, qui sait, vous en souffrez peut-être vous-même. Afin de pouvoir se libérer de ce fléau, encore faut-il le comprendre et en identifier les symptômes.

Qu’est-ce que l’instabilité émotionnelle ?

L’instabilité émotionnelle se traduit par un changement brusque d’humeur, qui n’a pas de motif apparent. Ce phénomène est non seulement désagréable pour la personne qui en souffre et son entourage, il peut aussi nuire à notre santé mentale.

Pour diagnostiquer l’instabilité émotionnelle, il faut être capable de faire la distinction entre émotions et états d’âme : les émotions sont généralement provoquées par des éléments extérieurs, qui créent une réaction. Chacun d’entre nous, à plus ou moins grande échelle, ressent des émotions diverses au cours de la journée.

A l’inverse, les états d’âme sont quelque chose de plus profond, ils n’évoluent pas en fonction de ce qui se passe dans la journée et ne changent pas fréquemment – sauf dans le cas d’une personne instable émotionnellement.


Lisez aussi : L’hypocondrie émotionnelle : c’est grave docteur ?

Comment se manifeste l’instabilité émotionnelle ?

L’instabilité émotionnelle peut se manifester de différentes manières. Globalement, il s’agit d’un changement d’humeur sans raison visible. La personne qui en souffre ressent cette palette d’émotions avec une intensité toute particulière. On peut parfois la qualifier de lunatique, alors que son problème est d’ordre psychologique.

Ces personnes peuvent passer du rire aux larmes en quelques secondes. Elles peuvent passer de l’euphorie à la tristesse sans raison et de manière incontrôlable. Elles se sentent généralement frustrées et sont victimes d’un sentiment d’insécurité, qui est bien souvent à l’origine de leur instabilité. Les variations hormonales, fréquentes chez les femmes, sont parfois à l’origine du phénomène, ce qui explique pourquoi les femmes en souffrent plus souvent.


Comment s’en débarrasser ?

N’hésitez pas à parler à votre médecin de vos changements d’humeur, car ces derniers sont peut-être dus à un dérèglement hormonal. C’est le premier pas à adopter. Ensuite, essayez de trouver la source de vos frustrations : cette instabilité, si elle est d’ordre psychologique, s’est enracinée suite à un traumatisme ou un des événements négatifs qui vous sont arrivés.

Un mode de vie déséquilibré peut également être à l’origine de ces sauts d’humeur, ou du moins les empirer. Méditez, faites du sport, menez une vie aussi saine que possible, entourez-vous de personnes positives et, si besoin, allez parler à un psychologue.


A lire aussi :

Abigaël Abigaël

Chroniqueuse et passionnée par le monde mystique, avec une forte sensibilité liée au monde spirituel, elle investit la plupart de son temps à des activités en plein air. Son plus grand rêve est de faire le tour du monde. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :