Le sommeil agité : Quelles en sont les causes

Le sommeil agité : Quelles en sont les causes

Il est normal de se tourner et de se retourner au lit de temps en temps. Cela peut être dû au stress ou à votre alimentation: Boire trop de caféine ou d’alcool et manger des snacks salés et des glucides raffinés (comme du pain ou du riz blanc) avant de se coucher peuvent provoquer une agitation qui interrompt le sommeil. Mais si le sommeil agité devient un problème chronique, il vaut mieux ne pas l’ignorer car cela pourrait être le signe d’une des conditions suivantes, plus graves.

Complications de sommeil agité

Trouble de comportement du sommeil paradoxal

La plupart des gens restent immobiles pendant leurs rêves, mais les personnes atteintes de ce trouble réalisent leurs rêves, se déplacent, marchent et frappent. Étant donné que trouble du sommeil paradoxal peut entraîner des blessures et peut augmenter le risque de contracter la maladie de Parkinson, il est important de consulter un médecin ou un spécialiste du sommeil si vous pensez que vous en souffrez. Un médecin peut vous prescrire des médicaments tels que la mélatonine ou le clonazépam pour traiter le trouble.


L’insomnie : un problème commun

En particulier si vous dormez à côté d’un partenaire qui semble totalement détendu, il est facile de vous sentir comme la seule personne au monde aux prises avec une insomnie. Mais l’insomnie est commune. Environ 10% des adultes ont une insomnie chronique et plus du tiers souffrent d’insomnie périodique. Prenez en compte les nuits agitées occasionnelles, les effets du stress et les effets amplificateurs de la caféine, et vous avez une recette pour de nombreux dormeurs agités.

L’insomnie est rarement le signe d’un problème médical grave. Le plus souvent, c’est un problème de mode de vie qui indique une incapacité à calmer l’esprit.


Lisez aussi : Les phases du sommeil : comprenez mieux votre sommeil

Les causes communes de sommeil agité

Vous surchauffez

Se blottir dans une pile de couvertures peut sembler confortable, mais s’ils vous réchauffent trop, il est probable qu’ils provoquent également de l’agitation. Il s’avère que les températures plus fraîches sont plus propices au sommeil – une étude publiée dans la revue scientifique Brain montre qu’une baisse de la température de votre corps déclenche des messages “c’est l’heure de sommeil” dans votre corps, vous permettant de mieux dormir et d’endormir plus profondément. Réglez le thermostat entre 18.3 et 19.4 °C.


Mauvais régime

Consommer des aliments contenant des sucres complexes ou des glucides raffinés avant le coucher peut vous stimuler, vous empêcher d’attendre des phases de sommeil plus profondes et vous obliger à vous réveiller fréquemment. Les boissons alcoolisées, telles que le vin, et les snacks salés sont souvent les coupables.

Vous pouvez prévenir un sommeil agité lié au régime en conservant de petites portions des collations du soir et en échangeant des collations salées pour des options plus saines, telles que du yogourt, une banane ou du beurre d’arachide sur un craquelin de blé entier.


L’alcool

L’alcool peut influencer votre cycle de sommeil : il provoque la somnolence au début, puis le réveil plus tard, à mesure que votre corps le traite. Mais d’autres liquides peuvent également être problématiques. Si vous buvez beaucoup d’eau avant de vous coucher, c’est assez évident que vous allez vous réveiller pour utiliser la salle de bain à un moment de la nuit.


A lire aussi :

Emma Emma

Communicatrice, amoureuse du bien-être. Aime l'écriture et la bonne énergie que les gens peuvent irradier autour d'eux. L'équilibre reste toujours dans son intérieur. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :