Sanpaku : vos yeux peuvent-ils prédire votre mort ?

Sanpaku : vos yeux peuvent-ils prédire votre mort ?

Si vous êtes du genre superstitieux, ceux qui frappent le bois pour conjurer le mauvais sort, ce qui va suivre risque de vous intriguer. D’après certaines légendes anciennes, on serait capable de savoir qui mourra tragiquement rien qu’en regardant ses pupilles… Découvrez dans cet article ce qu’est le sanpaku et si les yeux peuvent réellement prédire la mort de quelqu’un.

Découvrez ici : Est-il vrai que les chats sentent la mort.

Qu’est-ce que le sanpaku ?

Le sanpaku est une théorie qui se base sur de vieilles légendes orientales. En effet, les orientaux pensaient qu’il était réellement possible de prédire la mort d’une personne grâce à ces yeux. Après tout, ne dit-on pas que les yeux sont le reflet de l’âme ?

« Sanpaku » signifient littéralement « les trois blancs ». Concrètement, pour identifier si une personne est frappée du « sanpaku », et donc si elle est maudite est qu’elle mourra prématurément, il faut observer la sclérotique de ses yeux, c’est-à-dire les parties blanches. Si la personne est destinée à mourir tragiquement, la partie blanche sera visible sous l’iris, alors que « normalement », l’iris devrait toucher les paupières supérieures et inférieures et être visible uniquement sur les côtés.

Plus précisément, selon un écrivain japonais connu sous le nom de George Osawa, l’idéal est que « la partie colorée des yeux apparaisse comme un soleil levant entre les paupières supérieures et inférieures ».

Découvrez ici : Les superstitions qui annoncent la mort.


L’origine de la superstition

Osawa était le fondateur du régime et de la philosophie macrobiotiques (qui vise à équilibrer les éléments yin et yang à l’aide de la nourriture). C’est d’ailleurs lui le principal responsable de la vulgarisation de ce mode de vie en Occident.

Bien que cela puisse sembler assez bizarre, il s’avère qu’Osawa avait prédit la mort de certaines célébrités dans les années 1960 (notamment Marilyn Monroe et John Kennedy) sur la base de la lecture de ses yeux. Il avait aussi anticipé les fins tragiques d’Abraham Lincoln et de James Dean.

Cependant, certains scientifiques contredisent complétement cette thèse, notamment grâce à un argument majeur : en fonction de la façon dont nous positionnons notre tête ou notre expression faciale, le regard change, et donc la position de notre iris et du blanc de notre œil aussi. Alors comment interpréter de façon valable et fiable notre regard pour savoir si nous avons le « sanpaku » ? Une question qui reste encore aujourd’hui sans réponse…

A lire aussi :

Laura Laura

Rédactrice web passionnée par l'écriture depuis toujours, Laura a toujours été fascinée par la spiritualité et l'astrologie. Durant son temps libre, elle aime aussi lire et voyager. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :