Rāma : symbole de l'homme parfait

Rāma : symbole de l'homme parfait

Rāma ou Rām est le frère de Lakshman est une figure majeure d’une des deux illustres épopées indiennes rédigées en sanskrit : le Ramayana. Il possède de nombreuses autres appellations, comme Rāmaiyâ, Dasharatha-Rāma, Sîtâpati, Koshalendra, Raghupati, …

Rāma

En laotien on le nomme Phra Lam, en Khmer il est désigné par le nom “Ream”. Son règne daterait du XXe siècle avant J-C. Les croyances hindouistes affirment que Rāma aurait apporté joie et sérénité durant le Trêta-Yuga.

Dans la religion hindoue Rāma est connu pour étant le septième avatar de Vishnou, dieu de la stabilité du monde et du temps, qui entretient la vie et la création. Rāma répand l’image d’un homme idéal et adoré de tous, ainsi que Hanuman, le dieu-singe qui l’accompagne fidèlement.

Découvrez ici :


Rāma : Prince déchu au secours de son épouse

Rāma était initialement le prince d’une cité antique, située dans l’Etat de l’Uttar Pradesh, nommée Ayodhya. En Sanskrit, le nom de cette ville indienne signifie “qui ne peut être conquis”. Son lieu supposé de naissance demeure encore aujourd’hui une source de conflits inter-communautaires en Inde.

Rāma est le fils de Dasaratha et de Kaushalyâ. Sa belle-mère, seconde épouse de son père, persuada son mari d’écarter son fils du trône, afin que son propre fils (Bhârata) puisse prendre sa place. Lui, son épouse Sîtâ ainsi que son frère Lakshmana furent contraints de s’exiler et de trouver refuge au sein de la forêt de Dandaka. Cette fuite provoqua le rapt de Sîtâ par un démon nommé Rāvana, roi de Lankâ, actuelle Sri Lanka.

Aidé par son fidèle compagnon de route, le singe Hanuman, Rāma réussit à construire un pont entre l’Inde et l’île de Ceylan (actuelle Sri Lanka), afin de sauver son épouse et devenir enfin roi d’Ayodhya. Il fut un excellent tireur à l’arc, avec pour devise : “Une flèche, une parole, une épouse”.

Au terme de 10 000 ans de règne sur Terre, il rejoint la rivière afin de retourner à sa forme initiale et intemporelle de Mahavishnu. De nos jours, Rāma suscite la ferveur du peuple hindou. Son culte semble très lié au nationalisme hindou.

Cette divinité est considérée comme un modèle de fidélité au puissant système des castes, ainsi qu’aux principes qui régissent la Dharma, cet ensemble de normes et de lois qui organisent l’ordre social.

A lire aussi :

 

Vous aimerez aussi :