Phytothérapie : Comment se tonifier avec les plantes médicinales ?

Phytothérapie : Comment se tonifier avec les plantes médicinales ?

La phytothérapie est une aide remarquable dans de divers domaines. Une d’elles sont l’utilisation de certaines plantes médicinales qui ont des vertus tonifiantes et qui vous donneront de l’énergie, un tonus supplémentaire. En employant les 4 plantes suivantes vous allez retrouver vôtre forme. Aussi se tonifier avec les plantes peut être un excellent moyen de gagner en vigueur de façon naturelle et saine, en utilisant des plantes spécifiques telles que le thym, l’échinacée, le ginseng et l’éleuthérocoque.

Lire aussi : Qu’est-ce que la phytothérapie et à quoi sert-elle ?

Se tonifier avec les plantes médicinales : thym, échinacée, ginseng, éleuthérocoque


Savoir que l’on peut se tonifier avec les plantes est déjà une excellente nouvelle, mais connaître ces plantes spécifiques à utiliser et leur mode d’utilisation est encore mieux. Voici ci-dessous les information sur chacune des plantes et comment les utiliser.

  • Le thym :

Cette plante est aromatique et tonique, antiseptique, expectorante, antibiotique et vermifuge. Elle stimule le système immunitaire et agit sur le système respiratoire. Le thym aide à prévenir les rhumes, à lutter contre les infections urinaires et les problèmes des reins. Il tonifie également la circulation et stimule la digestion en agissant contre la paresse intestinale, les parasites.

Retrouvez la forme et purifiez vos poumons et vos intestins utilisant le thym séché en infusion, à raison de 3 à 4 tasses par jour.

  • L’échinacée :

Elle stimule la formation des cellules immunitaires, les leucocytes, et la fabrication d’anticorps. Il a été prouvé scientifiquement que l’échinacée aide à prévenir et guérir les infections virales hivernales comme la rhinite, la bronchite ou la grippe. Elle stimule les glandes surrénales, la glande thymus et les ganglions lymphatiques. Elle est aussi très utile contre de nombreuses autres infections comme amygdalite, aphtes, infections urinaires, prostatite, empoisonnement, intoxication, infection à staphylocoque ou streptocoque.

  • Le ginseng :

Cette plante possède des propriétés stimulantes, capables d’augmenter la résistance de l’organisme à la fatigue. Il est un réputé aphrodisiaque qui renforce les défenses immunitaires et diminu le cholestérol sanguin. Le ginseng stimule les neuromédiateurs du cerveau qui aide à améliorer les performances mentales. Ainsi, le ginseng serait une des plantes médicinales qui s’opposeraient au développement de la maladie d’Alzheimer.

Le ginseng ne doit pas être pris sur plus de 3 mois, ni dépasser l’équivalent de 2 g de poudre par jour.

  • L’éleuthérocoque

Cette plante a la réputation de stimuler les défenses immunitaires, faisant la prévention des petites infections respiratoires hivernales (rhume, rhinopharyngite, angine). L’éleuthérocoque est aussi employé dans le cadre des maladies cardiovasculaires, des rhumatismes et des gastrites. Elle aide également à lutter contre la fatigue et le stress. Également au ginseng, cette plante ne doit pas être prise sur plus de 3 mois.

Il faudra même être prudent car l’éleuthérocoque possède de nombreuses contre-indications. Il est contre-indiqué en cas d’hypertension artérielle, d’obésité, de diabète, d’insomnie, de cancer du sein ou de maladie cardiaque. Il est encore contre-indiqué chez les enfants et les femmes enceintes.

Maintenant que l’on sait comment se tonifier avec les plantes et l’utilisation de quatre plantes médicinales spécifiques, il n’y a plus de raison que la vigueur et la bonne humeur ne fassent pas partie de notre quotidien. Profitez-en !

A lire aussi :

Jean Jean

Ecrivain et passionné du monde spirituel, il concentre son expérience dans la communication avec son prochain, en sachant donner et recevoir. Un amoureux de la vie qui est toujours à la recherche du bien-être physique et psychologique. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :