Comment avoir peur du conflit peut vous gâcher la vie ?

Comment avoir peur du conflit peut vous gâcher la vie ?

Certaines personnes pensent qu’il vaut mieux tout laisser passer et que ça ne sert à rien de dépenser son énergie inutilement dans des querelles stériles. La plupart du temps, cela peut sembler être la bonne méthode à adopter, mais est-ce toujours le cas ? Découvrez dans cet article de quelles manières avoir peur du conflit peut au final finir par vous ronger et vous gâcher la vie.

D’où vient la peur du conflit ?

Nous vivons dans une société extrêmement moderne et de plus en plus sécurisée. De ce fait, nous devons très peu faire face à des menaces physiques. Notre cerveau se met donc à développer davantage des peurs psychologiques et émotionnelles. La peur du conflit est l’une d’entre elles. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, elle est même l’une des plus courantes.

Son origine est simple : elle résulte d’un sentiment d’insécurité qui aboutit à l’angoisse de se fâcher avec ses proches. Ces personnes préfèrent s’écraser et ne rien dire même si elles ne sont pas d’accord plutôt que de risquer de froisser leur entourage et de ses les mettre à dos. Mais au bout du compte, une certaine frustration s’installe et s’accumule en eux ce qui n’est pas sain du tout et, à terme, peut entraîner des problèmes de stress aigu.

Même si cela est compliqué, gérer et affronter ses problèmes fait partie intégrante de la vie d’adulte et des responsabilités que cela entraînent au quotidien.

Découvrez ici : Les peurs qui vous empêchent d’être vous-même : sachez les apprivoiser !

peur du conflit

Qu’est-ce qui se cache derrière ce type de phobie ?

La peur du conflit installe les personnes qui en souffrent dans un cercle vicieux de souffrance et de frustration. En effet, « battre en retraite » est une solution qui fonctionne mais pas sur le long terme.

A force de subir, c’est comme si vous donniez le « pouvoir » aux autres de décider à votre place et de définir les limites pour vous car vous ne savez pas en poser vous-même en disant « non » ou « stop ».

Il faut savoir dépasser cette peur du conflit pour aller de l’avant avant d’atteindre un stade trop avancé. Sinon vous allez finir par somatiser cette frustration : troubles digestifs, crampes d’estomac, crise de panique, douleurs musculaires…

Découvrez ici : Comment vaincre ses phobies grâce à l’hypnose ?

Quels sont les types de personnes les plus touchées ?

Les personnes les plus touchées par la peur du conflit sont généralement :

  • Apeurées par le fait de perdre le lien social et d’être seul ;
  • Trop serviables ;
  • Inquiètent de leur image ;
  • Trop gentilles.

A lire aussi :

Laura Laura

Rédactrice web passionnée par l'écriture depuis toujours, Laura a toujours été fascinée par la spiritualité et l'astrologie. Durant son temps libre, elle aime aussi lire et voyager. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :