Marcher dans la nature change le cerveau !

Marcher dans la nature change le cerveau !

Marcher dans la nature change le cerveau : vrai ou faux ? Aussi étonnant que cela puisse paraître, il semblerait bien que nos balades bucoliques du dimanche produisent des bénéfices tangibles sur le fonctionnement de notre cerveau. Comment et pourquoi ? C’est ce que nous allons tenter de démontrer au travers de ce nouvel article dédié à votre bien-être. Bonne lecture…

Marcher dans la nature change le cerveau : comment est-ce possible ?

Une promenade dans la nature ou bien dans un parc peut apaiser l’esprit et, ce faisant, modifier le fonctionnement de notre cerveau de manière à améliorer notre santé mentale. Cette affirmation ne provient pas de nulle part, mais s’avère être la conclusion d’une récente étude américaine portant sur les effets bénéfiques d’une balade bucolique sur le cerveau humain.

De nos jours, la plupart d’entre nous vivons dans des villes et passons beaucoup moins de temps à l’extérieur dans des espaces verts et naturels que pouvaient le faire nos aînés.

Les études les plus récentes montrent en effet que les citadins présentent également un risque plus élevé d’anxiété, de dépression et d’autres maladies mentales que les personnes vivant en périphérie ou à l’extérieur des centres urbains.

Diverses études ont donc démontré que les citadins ayant peu d’accès aux espaces verts présentent des risques plus élevés de développer des problèmes d’ordre psychologique que les personnes en contact direct avec la nature.

Découvrez ici : 6 astuces pour se reconnecter à la nature.

Marcher dans la nature change le cerveau

Marcher dans la nature : un remède contre l’un des grands maux de notre société

L’un des grands maux de notre société occidentale, c’est sans aucun doute notre tendance à la rumination. Pris en étau dans le tourbillon de contraintes, horaires à respecter, stimulations diverses et variées, notre esprit développe une tendance naturelle et instinctive à la rumination. En d’autres termes, si nous n’oxygénons pas notre esprit, nous accumulons les pensées et ruminations négatives. Nous avons ainsi tendance à considérer le verre à moitié vide plutôt qu’à moitié plein. Cet état d’esprit négatif conduit chez certains sujets à divers problèmes d’ordre psychologique, comme par exemple la dépression.

Ainsi, profitons des bienfaits d’une balade dans la nature sur notre cerveau. Parcourir les allées verdoyantes d’un parc citadin, s’adonner à la randonnée en montagne, courir dans un champ de blé sont autant de distractions qui permettent à notre cerveau de s’aérer, et à notre esprit de se régénérer.

Usons et abusons des bienfaits de la nature sur notre bien-être ! Et vous, êtes-vous convaincu que marcher dans la nature change le cerveau ?


A lire aussi :

Alice Alice

Rédactrice, elle vit connectée à internet et aime le monde mystique. Dans sa vie, elle a appris un peu de tout et en veut toujours plus, parce que la vie ne peut pas s'arrêter. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :