Hypocondriaque après le cancer : que faire ?

Hypocondriaque après le cancer : que faire ?

L’hypocondrie est une maladie mentale qui peut se rapprocher de la dépression. Tout comme ce dernier trouble, elle est susceptible de toucher n’importe lequel d’entre nous. Au cours de notre existence, nous pouvons tous traverser certaines épreuves qui vont nous changer de manière fondamentale, et parfois même nous fragiliser de façon irréversible. Parmi les épreuves de la vie, on compte les deuils, les séparations, mais également la maladie.

L’hypocondrie, cette peur panique d’être atteint des maladies les plus graves, peut naître dans le corps et l’esprit d’une personne qui a elle-même traversé une épreuve douloureuse, comme un cancer par exemple. Vous côtoyez une personne qui est devenue hypocondriaque après le cancer et vous aimeriez pouvoir lui venir en aide ? Notre article vous délivre les conseils que vous attendiez…

Hypocondriaque après le cancer : est-ce possible ?

L’hypocondrie est une maladie mentale qui touche pas moins de 8,5 millions de français. Cette maladie peut atteindre n’importe lequel d’entre nous, à un moment charnière de nos vies. Parmi les épreuves de la vie qui nous fragilisent et nous laissent en proie à certaines formes de dépression, on peut évoquer la maladie grave qu’est le cancer. Il n’est pas rare qu’un ancien patient devienne hypocondriaque après le cancer. Cette douloureuse épreuve, accompagnée de son lot de traitements médicaux, ne laisse jamais indemne, même une fois qu’elle est terminée. Vous connaissez une personne qui est devenue hypocondriaque après le cancer ? Sachez qu’il existe des solutions efficaces pour lui venir en aide.


Lisez aussi : Les choses que seuls les hypocondriaques peuvent comprendre

Les thérapies cognitives et comportementales

Ce type de thérapie peut produire des résultats très efficaces chez les sujets fragilisés par l’épreuve du cancer. Le thérapeute va aider la personne en proie à l’hypocondrie à apprivoiser ses peurs. La thérapie consiste notamment en une analyse des pensées dysfonctionnelles et une restructuration cognitive. L’intérêt de cette approche est qu’elle permet au patient de trouver un soulagement rapide.


La méditation pour venir à bout de l’hypocondrie

Une personne en proie à l’hypocondrie a bien souvent perdu le contact avec le réel. Enfermée dans ses pensées obsessionnelles et destructrices, elle ne parvient pas à vivre le moment présent, et à considérer son existence avec objectivité et rationalisme. La méditation si elle est pratiquée avec rigueur peut produire des résultats particulièrement satisfaisants chez les sujets atteints d’hypocondrie, notamment après l’épreuve du cancer.

Vous souhaitez nous faire part de vos témoignages au sujet de l’hypocondrie après le cancer ? Partagez votre expérience en commentaire.


A lire aussi :

Alice Alice

Rédactrice, elle vit connectée à internet et aime le monde mystique. Dans sa vie, elle a appris un peu de tout et en veut toujours plus, parce que la vie ne peut pas s'arrêter. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :