Division de la carte astrale : hémisphères, quadrants et troisièmes

Division de la carte astrale : hémisphères, quadrants et troisièmes

La division de la carte astrale est l’une des techniques employées par les astrologues. Cela fonctionne comme une première approche de la nature du sujet (individu, société, pays ou autre), lors du démarrage de l’interprétation de la carte natale. Les informations obtenues, à travers la division de la carte astrale, seront encore développées en étudiant la disposition des maisons, des planètes, des panneaux et d’autres aspects pertinents.

Pour effectuer la division de la carte astrale, celle-ci s’appuie sur l’emplacement des quatre angles principaux de la carte natale. Ils sont déterminés par la position de l’ascendant (AC), du Fond du Ciel (FC), du Descendant (DC) et du Milieu du Ciel (MC). L’Ascendant (AC) est le point de rencontre de l’écliptique. L’horizon est (est) de l’observateur ; Le Descendant (DC), indique l’intersection entre l’écliptique. Et l’horizon ouest (ouest).

Remarque : l’écliptique indique le trajet apparent du Soleil, autour de la Terre, vu de la perspective de la Terre. Ce voyage dure 365,25 jours (un an).

En revanche, les croisements entre le méridien (demi-cercle imaginaire reliant le pôle Nord au Sud) et l’écliptique indiquent le Fond du Ciel ou Immum Coeli (FC ou IC) et le Milieu du Ciel (Medium Coeli – MC). Comme mentionné dans d’autres publications, le Midheaven ou Milieu du Ciel est le point le plus élevé de la carte astrale (lié au zénith : point de l’hémisphère céleste au-dessus de la verticale de l’observateur) ; et le Sky Fund ou Fond du Ciel, est le contraire du précédent et est lié au nadir (point le plus bas).

Grâce aux quatre angles principaux (AC, FC, DC, MC), le spécialiste divise le cercle représentant la carte natale du sujet en hémisphères (deux horizontaux et deux verticaux) ; quadrants (quatre sections) ; et des tiers (trois parties).

Découvrez ici : A quoi sert une carte du ciel ?

Division de la carte astrale : hémisphères

La première méthode pour la division de la carte astrale est l’hémisphère. Il comprend quatre sections égales de la carte natale (deux horizontales et deux verticales).

Hémisphères horizontaux

Pour localiser les hémisphères horizontaux, nous traçons une ligne qui relie l’ascendant (AC) au descendant (DC). Gardez à l’esprit que le point d’accès (point de rencontre de l’écliptique et de l’horizon oriental) est la pointe de la maison I. Le DC (intersection de l’écliptique et de l’horizon ouest) occupe la même position en maison VII ; face à face.

L’axe Ascendant – Descendant représente l’horizon local au moment de l’événement et divise horizontalement la carte astrale en l’hémisphère supérieur (jour – ce que nous voyons) et l’hémisphère inférieur (nuit – ce qui reste caché).

L’hémisphère inférieur (appelé nord ou nuit, par certains astrologues), va du point de départ (début) de la maison I à l’aube de la maison VII (fin de la maison VI), passé par la zone où le Fonds du Ciel ; c’est-à-dire qu’il inclut les maisons astrologiques I, II, III, IV, V et VI. Cette section de la carte astrale est associée au monde intérieur, au subjectif, à la capacité de réflexion et d’introspection.

L’hémisphère supérieur s’étend de la pointe de la Maison VII à la pointe de la Maison I, y compris le Centre du Ciel (point le plus élevé). Ce secteur de la carte astrale comprend les maisons VII, VIII, IX, X, XI et XII et fait référence aux expériences conscientes, au degré d’interaction avec la société, à la coopération avec les autres, au pouvoir et au succès.

Comment pouvons-nous utiliser cette information dans l’interprétation de la carte natale ?

Si un individu a la plupart de ses planètes dans l’hémisphère inférieur, nous en déduisons qu’il a une plus grande tendance à l’introspection. Si un grand nombre de corps célestes occupe le côté opposé, il est plus ambitieux et sociable.

Remarque : si par hasard les hémisphères ont le même nombre de planètes, celle où les planètes personnelles (le Soleil, la Lune, Mercure, Vénus et Mars), ou la plupart d’entre elles, sont considérées comme dominantes.

Hémisphères verticaux

Pour localiser les hémisphères verticaux, une ligne est établie reliant le Centre du Ciel (MC) au Fond du Ciel (FC). Rappelons que le MC est situé au point le plus haut de la carte astrale. Et le FC au plus bas (cuspide de la Maison IV). L’axe du ciel moyen – Fonds du Ciel divise verticalement la carte astrale, dans les hémisphères oriental et occidental (les étoiles de l’hémisphère oriental se lèvent et de l’ouest en descendent).

L’hémisphère oriental s’étend de la pointe de la maison X à la pointe de la maison IV (fin de la maison III). Visite de la région où se trouve l’ascendant (AC). Cette section regroupe les maisons X, XI, XII, I, II et III. Il fait référence à la sécurité personnelle, la détermination, l’initiative.  Le subjectif, l’intention de contrôler son destin, ses impulsions, son indépendance. Le niveau de compétitivité et l’affirmation de soi.

De son côté, l’hémisphère occidental (ou occidental) s’étend de la maison IV au-delà de la maison X, y compris la zone où se trouve le descendant et les maisons IV, V, VI, VII, VIII et IX. Ce secteur de la lettre marque une perspective plus passive, des modèles de dépendance, une objectivité. Le principe de coopération et la capacité d’adaptation.

Suivant cette interprétation, si un état-major possède la majorité des planètes dans l’hémisphère occidental, il sera plus disposé à travailler en équipe qu’un autre individu possédant le même nombre d’étoiles dans l’hémisphère oriental.

Découvrez ici : La signification de la lune dans le thème natal

division de la carte astrale

Division carte astrale : quadrants

Si nous superposons l’axe Ascendant – Descendant à celui formé par Centre du Ciel – Fond du Ciel, nous obtenons une division de la carte astrale basée sur quatre quadrants. Chacune regroupant trois maisons astrologiques.

Premier quadrant

Il va du point de départ de la maison I à celui de la maison IV (fin de la maison III). Il comprend les maisons I, II et III. Ce secteur fait référence à la volonté, aux capacités innées, à la préservation de l’être. Indépendance, besoins et intérêts de soi et autosuffisance.

Deuxième quadrant

Il couvre le point de départ de la maison IV jusqu’à la pointe de la maison VII (fin de la maison VI). Comprend les maisons IV, V et VI. Cette section se réfère à la capacité d’adaptation, de contact avec des personnes dans l’environnement immédiat. Instincts, racines familiales et intimité.

Troisième quadrant

Il s’étend de la pointe de la maison VII à la pointe de la maison X (fin de la maison IX). Il couvre les maisons VII, VIII et IX. Ce secteur indique l’être social, les compétences acquises.  La tendance à la dépendance et la pensée flexible.

Quatrième quadrant

Il couvre la limite de la maison X jusqu’à la pointe de la maison I (fin de la maison XII). Il comprend les maisons X, XI et XII. Ce secteur indique l’interaction avec le monde, la recherche du succès.  Et la reconnaissance, et la contribution que le sujet apporte au monde

Si nous extrapolons ces informations à l’interprétation de la carte natale, nous pouvons considérer qu’un individu avec une majorité de planètes dans le premier quadrant se concentre sur la croissance individuelle. Une autre avec une accumulation d’étoiles dans le deuxième quadrant, sera orientée vers son environnement proche.

De la même manière, une personne ayant une majorité de planètes dans le troisième quadrant investira plus de temps dans les relations sentimentales qu’un sujet possédant des planètes dans le quatrième quadrant, qui se sentira appelée à travailler pour un plus grand bien.

Notes : certains astrologues considèrent que les quadrants, hémisphères et tiers, dans lesquels la présence de corps célestes (ou une quantité moindre par rapport à d’autres espaces) n’est pas observée, implique que le sujet doit travailler consciemment au développement des compétences inhérentes à ces secteurs. Contrairement aux sections avec des planètes, qui indiquent des leçons actives.

Découvrez ici : Découvrez l’astrologie, le thème astral et les cycles !

Division carte astrale : troisièmes

La division de la carte astrale par des tiers est peut-être l’une des moins utilisées. Cette méthodologie distribue le plan en 3 groupes de 4 maisons. Qui rassemblent une représentation des quatre éléments (Feu, Terre, Air et Eau).

Le premier tiers va de la maison I à la maison IV. Et cela fait référence au Moi, qui définit le sujet et ses capacités. Le deuxième tiers s’étend de la maison V à la maison VIII. Il fait référence à des relations directes, telles que des conseillers, des enseignants, des partenaires et des partenaires.

Le troisième tiers (couvert de la Maison IX à la Maison XII) indique l’interaction avec les collectifs.

En ce sens, un sujet avec une majorité de planètes dans le premier tiers se concentrera sur la relation avec lui-même ; si les étoiles se situent dans le deuxième tiers, elles opteront pour une interaction avec des personnes se trouvant dans leur environnement immédiat et si le troisième tiers est dominant, il préférera le contact avec des groupes plus importants.


A lire aussi :

Jean Jean

Ecrivain et passionné du monde spirituel, il concentre son expérience dans la communication avec son prochain, en sachant donner et recevoir. Un amoureux de la vie qui est toujours à la recherche du bien-être physique et psychologique. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :