.
Voyage astral : le témoignage d’une expérience paranormale

Voyage astral : le témoignage d’une expérience paranormale

Martine, 54 ans, puéricultrice, nous raconte ses expériences concernant le voyage astral. Il s’agit d’expériences extra-sensorielles inhabituelles qui peuvent être perçues comme pathologiques par des médecins ou naturelles par les occultistes.

Abonnez-vous à notre newsletter!

Recevez chaque semaine des articles comme celui-ci dans votre email, c'est gratuit.

Abonnez Ici

C’est une femme comme les autres qui nous raconte ici ses expériences extra-sensorielles. Pourquoi extra-sensorielles ? Car, il s’agit de sensations qui sortent de l’ordinaire. Voici donc son histoire, son témoignage.

« Tout d’abord, je tiens à préciser que je n’ai eu connaissance du terme « voyage astral » que vers mes 22 ans. Jusque-là je vivais ces moments sans les nommer et ne les racontais à personne ».


Témoignage d’un voyage astral

« Dès mon plus jeune âge, j’ai vécu des expériences avec les esprits. Je tire les cartes du tarot, utilise parfois le pendule pour retrouver des affaires que j’ai perdues. Concernant le voyage astral, cela a débuté dans mon enfance. Je ne sais pas si d’ailleurs on peut parler de voyage car je ne fais que sortir légèrement de mon corps ce qui me permet de voir des esprits. Cela m’arrive involontairement, chaque fois qu’un esprit souhaite communiquer avec moi.

J’ai remarqué quand j’étais enfant que lorsque je fermais les yeux dans le noir, je voyais aussi bien que lorsqu’ils étaient ouverts. Je voyais des esprits en face de moi. Parfois, ils me faisaient des grimaces, d’autres m’ignoraient. Puis je connus le voyage astral proprement parlé. Je partais la nuit dans des lieux qui m’étaient chers, simplement par la pensée, et surtout grâce au désir que j’avais d’y aller. Souvent je repère des lieux qui m’attirent par leur énergie, et la nuit j’y retourne par la pensée pour m’y recharger ».


Témoignage d’un voyage astral : des risques et des bienfaits

« Un jour, je suis sortie de mon corps mais je suis tombée nez à nez avec un mauvais esprit qui voulait me tuer. Il voulait m’empêcher de retourner dans mon corps physique en tirant mon cordon d’argent.

J’ai connu également lors de méditations, des visions du passé et du futur. Mais là je crois qu’il s’agit davantage d’autohypnose. Pour aller dans le passé, j’imaginais un arbre et je descendais vers ses racines. Pour aller dans le futur, j’allais vers son feuillage. Les visions du passé sont toujours dans des couleurs sombres. Alors que les visions du futur sont toujours très claires, dans des tons gris et blanc. C’est mon ange gardien lors de décorporation qui m’a enseigné ces techniques de visualisation.

Parfois, je sors de mon corps et vole dans les étoiles. Cela me recharge. La plupart du temps d’ailleurs mes voyages ont simplement pour but de me recharger en énergie ou de me soigner. J’ai visité ainsi plusieurs sphères astrales. J’ai vu où certains esprits allaient après la mort. J’ai rencontré des gardiens qui ne laissent pas rentrer n’importe qui n’importe où. Tous les lieux particuliers de l’astral sont gardés.

A d’autres moments, j’ai visité des gens de ma famille ou des proches afin de savoir s’ils allaient bien. Mais ce fut ensuite comme une drogue. J’avais toujours envie de sortir, toujours plus loin, toujours plus longtemps. Et cela n’était pas bon. J’ai donc stoppé ces expériences pendant un temps, pour mon bien-être psychologique, pour mon équilibre mental.

La plupart du temps, il s’agit de voyage astral semi-conscient car je n’ai pas conscience de la sortie du corps ni de son retour ».

Découvrez ce que vous réserve votre avenir grâce au tarot amérindien.

Une chance unique à ne pas rater.
Je demande ma voyance !

Témoignage d’un voyage astral : des sorties de corps conscientes

« Plus tard, vers mes trente ans, j’étais consciente lors de mes sorties de corps. Comme beaucoup de gens, j’ai eu très peur et j’ai ressenti beaucoup de douleur, car je n’étais pas détendue. A chaque fois, j’entends des bruits assourdissants, des sifflements très forts, des bruits très impressionnants comme si quelqu’un était en train de casser ma porte ou un mur. Je sens mes jambes montées d’abord, puis ensuite c’est le reste du corps. On m’a expliqué ensuite qu’on pouvait choisir par où on sortait depuis notre corps physique.

Quand je sors par la mâchoire, cela est assez douloureux. Sauf une fois, où j’ai vraiment canalisé mes peurs. Je pense que la sophrologie peut vraiment aider pour ces choses-là.

Quand la sortie du corps est consciente, mon corps se paralyse et vibre. Quand il vibre je me sens bien et me laisse aller. Deux fois seulement, j’ai vu mon corps physique, car je suis sortie non pas en volant directement vers les cieux, mais doucement, puis j’ai marché dans ma chambre et je me suis retournée pour me voir dans mon corps physique. J’ai pu voir à ce moment-là mon cordon ».


Témoignage d’un voyage astral : conclusion

« Aujourd’hui, je peux dire que je n’ai pas vraiment évolué à ce sujet. Mes expériences restent les mêmes. Je ne cherche pas vraiment à en avoir. Je pense que le mieux c’est que cela reste naturel ».

Padre, Un homme qui parle aux Anges.

Je demande l'aide de mon Ange !

A lire aussi :

WeMystic WeMystic

Sur WeMystic, vous trouverez tout sur l’astrologie, le tarot, la numérologie, le bien-être et la spiritualité. Si vous souhaitez nous contacter, envoyez un mail à info@wemystic.fr.

Réalisez votre consultation en ligne personnalisée :

Dernières Chroniques