.
Témoignage Ho'oponopono

Témoignage Ho'oponopono

Ho’oponopono, tradition ancestrale hawaïenne, consiste à d’établir une connexion durable avec notre divinité intérieure. Odile, 47 ans, eu recours à cette méditation après un échec professionnel qui l’a profondément blessée. Son témoignage Ho’oponopono explique comment les mots désolé(e), pardon, merci, je t’aime ont changé sa vie.

Découvrez ici :


Cheffe de salle dans un grand restaurant, Odile était une employée appréciée de sa direction. Un désaccord professionnel avec un nouveau responsable allait tout remettre en cause. Un mois plus tard, elle recevait sa lettre de licenciement. « J’étais effondrée, je ne comprenais pas pourquoi je devais quitter cette société où je m’étais tant impliquée ». Malgré le soutien de ses collègues elle partira avec ses indemnités. « Je ne voulais plus entendre parler de ce métier, j’avais l’impression d’avoir perdu 7 ans de ma vie ».

Abonnez-vous à notre newsletter!

Recevez chaque semaine des articles comme celui-ci dans votre email, c'est gratuit.

Abonnez Ici

Odile fait jouer ses relations pour retrouver un emploi en dehors de la restauration. Désespérée de ne pas voir aboutir ses demandes, elle se tourne vers des techniques de réflexion. Elle découvre sur internet, la méthode Ho’oponopono. « Cette consonance m’a fait sourire, mais en parcourant l’article j’ai saisi l’importance de travailler sur moi, de faire un bilan de ma vie. J’ai compris que cette pratique accessible à tous, pouvait changer le cours de mon existence et de tous ceux qui comme moi, doivent avoir un autre regard sur le monde et sur eux-mêmes ». 

Nous sommes tous chargés d’un passé. Morrnah Nalamasu Simonea, shaman à Hawai, l’a bien compris et a voulu moderniser la méthode Ho’oponopono en l’adaptant au monde moderne. En 1975, elle dispense des cours pour que chaque homme et chaque femme parvienne sur le chemin de leur propre pardon.

Odile revient sur son long et parfois douloureux parcours. « J’exerçais mon métier avec passion. Pour moi, il était impossible de me tromper et j’étais véritablement de bonne foi. Mais j’ai compris qu’il fallait que je me pardonne mes erreurs. Celles d’avoir cru que j’étais la meilleure, que je savais tout. Il fallait me l’avouer à moi-même sans culpabiliser. J’ai mis du temps avant de comprendre que c’était mon ego qui provoquait cette colère en moi ». Ho’oponopono nous enseigne que le pardon est une délivrance de nous-mêmes.

Retour sur le témoignage Ho’oponopono d’Odile. « C’est en comprenant que j’étais responsable de mon passé que je me suis pardonnée mes erreurs. J’ai nettoyé ces énergies négatives et je me suis aimée et respectée. Il me fallait nettoyer ma conscience pour m’accorder le pardon ».

La méthode Ho’oponopono n’est rien d’autre que cela, une source lumineuse que nous avons en chacun de nous. Deux mois après avoir retrouvé un poste dans la restauration, Odile a reçu un message de son ancien responsable lui souhaitant bonne chance dans ses nouvelles fonctions.

Vos vœux les plus chers exaucés. Argent, Amour et chance...

Je demande l'aide de mon Ange !

A lire aussi :

WeMystic WeMystic

Sur WeMystic, vous trouverez tout sur l’astrologie, le tarot, la numérologie, le bien-être et la spiritualité. Si vous souhaitez nous contacter, envoyez un mail à info@wemystic.fr.

Réalisez votre consultation en ligne personnalisée :

Dernières Chroniques