.
Savoir reconnaître un hypocondriaque

Savoir reconnaître un hypocondriaque

Historiquement le mot hypocondriaque apparaît au XVIe siècle, et concerne des patients se plaignant de douleurs chroniques dans une zone située sous le cartilage des côtes :  l’hypocondre. Cette zone n’était pas palpable par les médecins et les connaissances médicales n’étaient pas aussi développées qu’aujourd’hui, les patients étaient donc considérés comme des malades imaginaires. Aujourd’hui nous savons que ces douleurs sont provoquées par des calculs biliaires, mais le terme hypocondriaque est resté pour désigner toute personne pensant souffrir d’une maladie qui se révèle être fictive.

Découvrez ce que vous réserve votre avenir grâce au tarot amérindien.

Une chance unique à ne pas rater.

Je demande ma voyance ! >

Symptômes de l’hypocondriaque

L’hypocondriaque vit dans la crainte d’être atteint d’une maladie grave. Il écoute de manière obsessionnelle son corps et interprète chaque petite douleur comme un symptôme grave. L’hypocondriaque n’est pas rassuré par le diagnostic du médecin si celui-ci lui annonce qu’il est en bonne santé. Il changera encore et encore de médecin persuadé d’être atteint d’une maladie très grave. L’hypocondrie provoque énormément de stress chez la personne concernée, et affecte sa vie personnelle aussi bien que professionnelle. Toux, pouls qui s’accélère, douleur, tout est complètement sur interprété par l’hypocondriaque. Cette peur et anxiété intense dans lequel est plongé l’hypocondriaque peuvent à terme causer de vrais dommages sur sa santé.


Diagnostiquer un hypocondriaque

L’hypocondrie est considérée comme une maladie, car le stress et l’anxiété dans lequel vit le patient affectent sa vie et sa santé sur la durée. Nous distinguerons deux types d’hypocondriaque : les « névrotiques » où le patient est inquiet pour sa santé, et les « psychotiques » où le patient convaincu d’être très malade.

Voici quelques critères pour déterminer si une personne est hypocondriaque:

Abonnez-vous à notre newsletter!

Recevez chaque semaine nos articles gratuitement !

Abonnez Ici
  • Personne persuadée d’être atteinte d’une maladie grave d’après son autodiagnostic.

  • Personne persuadée d’être atteinte d’une maladie grave même après un bilan médical complet.

  • La crainte d’être malade affecte la vie personnelle et professionnelle de la personne.

  • Cette peur d’être malade doit exister depuis 6 mois au minimum.

  • Les symptômes décrits par la personne hypocondriaque ne peuvent pas être expliqués par autre chose que son hypocondrie.

Les hypocondriaques restent inébranlables sur leurs convictions d’être malade, même devant un bilan de santé parfait. Ils craignent d’être mal-diagnostiqués à chaque fois. Cette maladie, qui touche plutôt les adultes, est un véritable fléau à la fois pour le patient que pour sa famille qui le voit vivre dans un état de stress et d’inquiétudes permanent. Certains font des crises d’hypocondrie passagère et d’autres vivent avec cela toute leur vie.

Libérez-vous des mauvaises énergies et trouvez la sérénité que vous cherchez.

Sachez comment !

A lire aussi :

WeMystic WeMystic

Sur WeMystic, vous trouverez tout sur l’astrologie, le tarot, la numérologie, le bien-être et la spiritualité. Si vous souhaitez nous contacter, envoyez un mail à info@wemystic.fr.

Réalisez votre consultation en ligne personnalisée :

Dernières Chroniques