.
Les prophéties de Nostradamus : le personnage, ses prédictions

Les prophéties de Nostradamus : le personnage, ses prédictions

Nostradamus, un nom bien connu en rapport à la divination, à la prédiction, mais qui est-il exactement ? De quoi parlent ses prophéties ? Michel de Nostredame a vécu en France au 16e siècle. Son nom vient de son grand-père juif. Ce dernier a choisi le nom de Nostredame lors de sa conversion au catholicisme.

Il eût des visions très tôt. Enfant, il voyait dans les bols d’eau des images de l’avenir.

Abonnez-vous à notre newsletter!

Recevez chaque semaine des articles comme celui-ci dans votre email, c'est gratuit.

Abonnez Ici

Nostradamus a fait des études à Avignon. Les jeunes de son page ne tardèrent pas à le surnommer le « jeune astrologue ». Ce dernier en savait déjà beaucoup sur les étoiles, l’astrologie.

La peste se propageant, il arrêta ses études et travailla en tant qu’apothicaire. Il partit à Montpellier neuf ans après. Il reprit des études à l’université mais en fut chassé à cause de son ancien métier, que l’université interdisait d’exercer à cause de l’aspect manuel.

Nostradamus partit alors à Agen, exerça en tant que médecin. Il allait au domicile de ses patients. Il se maria et eût deux enfants. Sa femme et ses enfants moururent de la peste.


Ses premières prophéties et ses premiers médicaments

En 1534, le tribunal de Toulouse l’accusa d’hérésie, car il commençait à parler de ses visions prémonitoires.

Il fit le tour de France entre 1540 et 1545. Il visita aussi l’Italie. Ensuite, il s’installa à Marseille pour y étudier la peste. Il fut ensuite recruté à Aix en Provence pour traiter les maladies contagieuses. A Arles, il inventa un médicament, préventif contre la peste, à base de plantes. Parallèlement, il publia des petits articles (météo, conseil beauté).

En 1547, Nostradamus épousa Anne Ponsard avec qui il aura bientôt six enfants. Il repartit en Italie et découvrit l’alchimie végétale. Il publia un livre au sujet des confitures et de leur bienfait curatif. Il écrit aussi au sujet de la peste et des remèdes qu’il connaissait pour vaincre les fièvres.

Découvrez ici :
Prophéties de Nostradamus : les décrypter.

Publication de ses prophéties : les centuries

En 1550, il publia pour la première fois ses prophéties. Il s’agissait des prédictions pour l’année.

En 1555, il publia le livre intitulé « Prophéties ». Ce livre regroupe un tas de prédictions qui ne sont pas datées. C’est ce livre qui fera sa renommée, jusqu’à aujourd’hui. On y compte mille poèmes en quatrains censés se rapporter à l’avenir. Les prophéties de Nostradamus s’expriment en rime, dans un langage peu clair, hermétique et symbolique. Elles sont divisées en centuries. Chaque centuries contient cent quatrains.

Ses ennemis l’accusent d’être possédé par le diable, d’être sorcier. Dans son livre, il annonce la mort d’Henri II. Quatre ans après, ce dernier mourra effectivement comme l’avait suggéré le grand voyant.

Ses premières prédictions au sujet de personnages célèbres

Nostradamus fit ses premières prédictions à qui voulait. Tout le monde allait le consulter. Certaines prédictions sont devenues célèbres car elles concernaient des gens qui allaient devenir très importants.

C’est le cas par exemple d’Henri IV surnommé « le grand ». Sa mère vînt voir le célèbre astrologue pour connaitre son avenir. Le voyant lui annonça que son fils allait devenir roi et que le titre de grand lui sera attribué. De même au sujet d’un autre jeune homme. Nostradamus s’agenouilla devant lui car reconnaissait en lui une sainteté. Le jeune homme, quelques années après, devint pape sous le nom de Sixte Quint… Notre cher voyant devina également sa propre mort, et comme toutes ses prédictions, il l’écrivit en quatrain.


Des visions révélées justes

Il devina l’éruption du Vésuve, la montée d’Hitler dans les années 1930, les grands tremblements de terre, les guerres mondiales. Il décrit l’assassinat de JF Kennedy et annonce les jeux olympiques. Il pressent l’élection de François Mitterrand puisse celle de Jacques Chirac. Mais, les quatrains prémonitoires ne deviennent extrêmement clairs qu’une fois l’évènement passé. Excepté quelques passages plus clairs que d’autres comme au sujet de la traduction de son œuvre. Il voit que son livre va être traduit en plusieurs langues et situe ce moment dans le temps : « quand des marionnettes se moqueront des hommes politiques ».


Des visions de l’avenir farfelues ?

Il écrit que les gens vivront jusqu’à 200 ans. De l’autre, il voit aussi que les champs vont brûler de chaleur. Il prédit que les impôts seront supprimés, le peuple refusera de les payer. Les gens vont parler aux animaux, ils vont apprendre la télépathie. Les différences linguistiques vont disparaitre.

Pour bien comprendre ce que sont les prophéties et les interpréter soi-même, mieux vaut avoir le livre sous la main. Car, dans ce domaine de la prévisions basées sur des poèmes, tout est question d’interprétation. A savoir aussi que les originaux ont été perdus depuis longtemps, et que les textes relatant ces prophéties sont par conséquent tous différents. De variante en variante, il n’y a plus qu’un pas pour devenir prophète !

Débarrassez-vous des mauvaises énergies et des vibrations négatives !

Parlez-en à notre medium Paloma.

A lire aussi :

WeMystic WeMystic

Sur WeMystic, vous trouverez tout sur l’astrologie, le tarot, la numérologie, le bien-être et la spiritualité. Si vous souhaitez nous contacter, envoyez un mail à info@wemystic.fr.

Réalisez votre consultation en ligne personnalisée :

Dernières Chroniques