Parce que quand on pratique le Reiki, on peut ressentir de la douleur

Parce que quand on pratique le Reiki, on peut ressentir de la douleur

La plupart d’entre nous éprouvons le sentiment que le Reiki s’accompagne d’une intensification de la douleur ou d’un malaise. La question se pose: le Reiki est-il nécessairement douloureux ? Parce que quand on pratique le Reiki, on peut ressentir de la douleur.

Hypothèses lors de la pratique du Reik

1. C’est une énergie universelle et vitale
2. Il aide l’harmonie et l’équilibre de tous nos corps
3. C’est une énergie passive, rien ne se passe si la personne n’est pas réceptive
4. Le corps donne des signes à l’énergie, indiquant ce qu’il y a à traiter
5. L’équilibre, l’homéostasie, n’est atteint que si cela est possible pour le corps
6. Plusieurs de nos problèmes sont psychosomatiques
7. Le Reiki agit sur le corps et l’esprit

Ces sept points principaux nous indiquent des hypothèses sur le Reiki et sur ce qui se passe quand on le fait. La disponibilité de l’énergie et le fait qu’elle nous donne de la vitalité permettent à l’ensemble de notre corps d’atteindre l’homéostasie. Pensez à votre corps comme à un écosystème : tout doit être en équilibre – l’esprit, le cœur, le corps.

En faisant du Reiki, nous envoyons de l’énergie au corps et celle-ci va là où elle est le plus nécessaire. C’est ce qui explique l’adage « parce que quand on pratique le Reiki, on peut ressentir de la douleur ».


Lisez aussi : Quand vous ne sentez rien, faites du Reiki

Parce que quand on pratique le Reiki, on peut ressentir de la douleur

Si une zone vous met mal à l’aise ou que vous avez mal, alors écartez vos mains et vous aurez à faire face à des limites confortables au centre de la douleur. Votre corps s’habituera à l’énergie, votre problème s’harmonisera et vous vous sentirez mieux. Tout prend du temps. Parce que quand on pratique le Reiki, on peut ressentir de la douleur, certaines personnes abandonnent.

Mais ce n’est pas du tout ce qu’il faut faire. Au contraire, il faut persévérer et la douleur et la gêne vont peu à peu s’estomper et disparaitre.

En résumé, le Reiki ne fait pas mal et ne cause pas vraiment de douleur. Ils ne sont que les réponses de votre corps. Écoutez-le et laissez-le s’écouler, allez au-delà de vos propres questions, videz-vous de vos poids ou des absences pour pouvoir trouver l’équilibre.

Avec la pratique, les reikians (c’est-à-dire les personnes qui pratiquent le Reiki régulièrement) comprennent mieux ce que leur corps leur dit et agissent face à ce dialogue. Prendre soin de soi implique une pleine conscience de son esprit, son cœur, son âme et son corps.


A lire aussi :

Laura Laura

Rédactrice web passionnée par l'écriture depuis toujours, Laura a toujours été fascinée par la spiritualité et l'astrologie. Durant son temps libre, elle aime aussi lire et voyager. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

Vous aimerez aussi :