Pleurer pendant le reiki, qu'est-ce que cela signifie ?

Pleurer pendant le reiki, qu'est-ce que cela signifie ?

Pleurer pendant le reiki, que cela signifie-t-il ?

Le reiki est une pratique très particulière, issue des médecines orientales. Elle a été instaurée par Mikao Usui.

Littéralement, Le mot Reiki est composé de 2 kanjis japonais : « Rei » et « Ki ». Rei signifie « esprit », tandis que Ki signifie « énergie ». Une séance de reiki est soumise à une procédure bien spécifique. Avant la séance il ne vous sera pas demandé de vous dévêtir. Le reiki n’est pas une pratique qui doit être assimilée à un massage.

Durant le reiki, le praticien appose sa main sur différentes zones de votre corps, afin de faire circuler les énergies et libérer votre corps des toxines et blocages accumulés.

Pleurer pendant le reiki : possible ?

Faut-il craindre de pleurer pendant le reiki ? Une séance de reiki est une expérience qui peut être éprouvante, libératoire, apaisante, ou bouleversante.
Il ne faut pas croire que seul le patient est susceptible d’être envahi d’émotions diverses. Le praticien peut lui aussi ressentir des émotions plus ou moins violentes lors d’une séance de reiki.

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que le reiki est censé faire ressortir des émotions, traumas, toxines et autres blocages ancrés dans le corps du patient. Au cours d’une séance, la connexion entre le praticien et le patient est très forte. Les personnes habilitées à dispenser des séances de reiki ont une capacité à ressentir et absorber les émotions d’autrui supérieure à la moyenne. Aussi, il n’est pas étonnant que le praticien lui même ressente des émotions fortes durant sa séance. Les larmes peuvent même lui monter aux yeux.


Lisez aussi : Les effets secondaires du reiki : à quoi faut-il s’attendre ?


Larmes pendant le reiki : faut-il s’en inquiéter ?

Vous avez récemment vécu une séance de reiki de l’intérieur, et vous vous êtes surpris(e) à vous mettre à pleurer, pendant ou peu après la séance. Faut-il s’en inquiéter ? Bien au contraire, pleurer pendant ou après le reiki est le signe que la séance a été bénéfique, et vous a permis de vous libérer d’émotions et sentiments jusqu’à alors enfouis.

Si vous sentez les larmes monter, ne cherchez pas à les refouler. Au contraire, laissez vos émotions et votre corps s’exprimer. Aucune honte à avoir. Votre corps a besoin de se libérer de certains traumas, et le reiki est un moyen particulièrement efficace pour l’aider à se défaire de ses blocages.

Pleurer pendant le reiki est donc le signe que la séance a été particulièrement efficace.

A lire aussi :

Vous aimerez aussi :