Le péché d'avarice: l’attachement extrême à l'argent

Le péché d'avarice: l’attachement extrême à l'argent

Le péché d’avarice est certainement quelque chose de plus en plus commun aujourd’hui. Chaque jour qui passe, de nouveaux produits sont lancés et nous les voulons tous, nous voulons chacun d’entre eux et nous les voulons immédiatement. Et, bien sûr, nous avons toujours été contraints de d’avoir à travailler pour de l’argent, d’être formés à un métier qui nous « donne cet argent » et nous assure en théorie une vie matérielle confortable.

Cela ne signifie pas que l’argent n’est pas nécessaire mais les centres commerciaux, la publicité et autres démarches marketing, tout cela attire notre attention. Peu à peu, nous devenons envieux mais surtout radin en nous accrochant à notre précieux argent comme si votre vie en dépendait littéralement. Découvrez dans cet article ce que signifie le péché d’avarice et comment s’en débarrasser.

L’avarice et la fierté vont ensemble

On ne peut nier que la cupidité est un péché présent dans la vie de nombreuses personnes. Et avec la cupidité, il est possible de réaliser que plus il y a d’argent et plus il y a d’attachement à cet argent, ainsi qu’aux biens matériels, plus une personne devient pingre. Cela s’avère être préjudiciable et ouvre une porte de plus sur de nombreux autres péchés capitaux.

Un bon exemple? Celui qui a tout et veut en avoir toujours plus, qui est attaché à l’argent, donc cupide, et qui à son tour peut devenir vaniteux, fier de la fortune qu’il a accumulée et, par conséquent, jaloux de ceux qui parviennent à avoir plus que lui. Cela regroupe donc trois péchés en un qui sont constamment stimulés dans notre société et même mesurés comme des facteurs de succès.


> Connaître les 7 péchés capitaux <


Comment rester loin de ce péché ?

De même qu’il est facile de tomber dans ces trois tentations à la fois, si vous éloignez ne serait-ce que l’une de ces tentations, il est plus facile de rester à l’écart des autres par la suite. Vous ne devriez, à aucun moment, penser que les biens matériels vous donneront plus de sécurité ou seront meilleurs pour vous que la compagnie de Dieu.

Se détourner de Dieu au profit des biens matériels ou de l’argent ne devrait pas être une pratique. La charité est toujours nécessaire, bien que très peu de personnes en soient conscientes car elles sont beaucoup trop proches de leur argent et souffrent du péché de l’avarice. Par conséquent, gardez ce lien fort, priez et soyez charitable envers les autres âmes et rapprochez-vous de la grâce de Dieu.

A lire aussi :

Laura Laura

Rédactrice web passionnée par l'écriture depuis toujours, Laura a toujours été fascinée par la spiritualité et l'astrologie. Durant son temps libre, elle aime aussi lire et voyager. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

Vous aimerez aussi :