Oui ou non : les conventions d’un pendule divinatoire

Oui ou non : les conventions d’un pendule divinatoire

Pratiquer la radiesthésie, c’est-à-dire « utiliser un pendule divinatoire » est de plus en plus démocratisé et de nombreuses personnes s’intéressent à cette discipline. De nombreux tutoriels et autres explicatifs fleurissent donc sur le web. Attention à bien vous renseigner sur la véracité de ces sources car elles ne sont pas toujours exactes.

Pendule n’est pas en soi un exercice difficile. Cependant il faut connaître et maîtriser quelques règles simples et notamment les conventions oui et non de votre pendule divinatoire, c’est-à-dire la manière dont il va répondre aux questions que vous lui posez. Voici ce que vous devez savoir avant de commencer.

oui et non de votre pendule divinatoire

Les 4 conventions : oui et non de votre pendule divinatoire

Votre pendule divinatoire peut répondre de 3 façons à vos interrogations :

  • Avec un « oui » (ou un « vrai »)
  • Avec un « non » (ou un « faux »)
  • Avec un « je ne sais pas »
  • Avec un « je ne veux pas répondre »

Avant tout de chose, lors de votre première séance, vous devez tenir calmement mais sereinement votre pendule en main et lui demander à haute voix « Pendule, donne-moi un Oui ». Le pendule divinatoire se mettra alors à faire un mouvement qui correspondra à l’avenir toujours à un Oui/Vrai. Reposez ensuite les mêmes questions pour les 3 autres conventions.


Découvrez ici : La purification de votre pendule divinatoire


Comprendre les conventions d’un pendule divinatoire

Généralement, on remarque que pour un « oui », le pendule tourne dans le sens des aiguilles d’une montre, pour un « non » dans le sens inverse, pour un « je ne sais pas », le budget amorce un mouvement de va et vient de la gauche vers la droite. Enfin, si votre pendule divinatoire ne veut pas répondre à votre question, il ne bougera pas du tout et restera statique.

Attention tout de même, ces conclusions sont des généralités mais votre pendule peut avoir des conventions différentes. Cela dépend notamment de votre façon de tenir le pendule et du fait que vous soyez droitier ou gaucher.

Pour vérifier que vous avez bien compris les conventions oui et non de votre pendule, faites quelques tests en lui posant des questions simples comme par exemple « mon téléphone portable se trouve-t-il dans ma maison ? » ou « sommes-nous bien tel jour de la semaine ? ». Avec ces réponses simplement vérifiables, vous pourrez ainsi vérifier si vous avez bien compris le langage oui et non de votre pendule divinatoire.

A lire aussi :

Laura Laura

Rédactrice web passionnée par l'écriture depuis toujours, Laura a toujours été fascinée par la spiritualité et l'astrologie. Durant son temps libre, elle aime aussi lire et voyager. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :