.
La roue du dharma : le bonheur selon Bouddha

La roue du dharma : le bonheur selon Bouddha

Lorsque Bouddha atteignit l'illumination, il sortit de sa méditation pour enseigner ce qu'on appelle la première « roue du dharma », qui sont les quatre nobles vérités. Ces quatre vérités expriment la vérité universelle, et mènent à la libération complète et définitive des individus. Nous vous les livrons maintenant, en espérant que vous y trouviez le chemin de la paix et de l'amour.


Dukkha, la première noble vérité

Lorsque Bouddha a prononcé la première noble vérité de la roue du dharma, il l'a appelé Dukkha.

Dukkha, c'est la souffrance, mais aussi l'insatisfaction. La souffrance de la vie même, la souffrance de l'accouchement, la souffrance de naître, la souffrance de vieillir, la douleur physique, la tristesse émotionnelle, la difficulté de vivre loin de ceux qu'on aime, l'insatisfaction du monde qui nous entoure. La vie est souffrance.

La souffrance se retrouve sous trois aspects : la souffrance physique et mentale, la souffrance causée par le changement et la souffrance causée par le conditionnement.

Bouddha nous enseigne que nous pouvons nous libérer de cette souffrance et de cette insatisfaction.


Samudaya, la seconde noble vérité

Lorsque Bouddha a énoncé la seconde noble vérité, il l'a nommé Samudaya.

Samudaya, c'est l'origine de la souffrance, l'origine de Dukkha. Si la souffrance et l'insatisfaction existent, c'est parce qu'il y a des causes qui entraînent leur apparition. Il faut donc comprendre quelles sont ces causes.

La cause de la souffrance, Bouddha l'attribue à la « soif » permanente de l'Homme. La soif est la métaphore de l'avidité, de la passion incontrôlée, des désirs effrénés.

C'est donc cette « soif » incessante de l'être humain qui l'expose directement au Dukkha, à la souffrance et à l'insatisfaction. La soif et l'ignorance créent les trois racines principales du mal : la convoitise, la haine, l'erreur.


Nirodha, la troisième noble vérité

Lorsque Bouddha a énoncé la troisième noble vérité de la roue du dharma, il l'a appelé Nirodha.

Nirodha, c'est l'extinction des souffrances, du Dukkha.

Nos souffrances et nos insatisfactions sont une source permanente de tourment, qui nous empêche d'être en paix. Nous devons donc nous interroger sur les origines de ces souffrances, afin d'agir sur les causes pour y mettre fin. Lorsque nous avons réussi à éradiquer les causes de nos souffrances, nous atteignons la « libération finale », le Nirvana.

Magga, la quatrième noble vérité

Lorsque Bouddha a énoncé la quatrième noble vérité, il l'a nommé Magga.

Magga, c'est le chemin qui mène à l'arrêt des souffrances et des insatisfactions, en suivant le « noble sentier octuple ».

Ce sentier est composé de huit chemins : vision concrète, pensée concrète, parole concrète, action concrète, profession concrète, effort concret, attention concrète et contemplation concrète.

En pratiquant ces huit chemins simultanément, nous pouvons atteindre le but du chemin.

Ensuite, Bouddha livra également les deuxième et troisième roue du dharma, qui complètent et viennent éclairer cette première roue.

Des révélations immédiates vous concernant pour 2017.

Consultation immédiate.

A lire aussi :

WeMystic WeMystic

Sur WeMystic, vous trouverez tout sur l’astrologie, le tarot, la numérologie, le bien-être et la spiritualité. Si vous souhaitez nous contacter, envoyez un mail à info@wemystic.fr.

Réalisez votre consultation en ligne personnalisée :

Dernières Chroniques