.
II | La carte de la papesse dans le Tarot de Marseille

II | La carte de la papesse dans le Tarot de Marseille

La papesse dans le Tarot de Marseille est une jeune femme, d’apparence calme, entre deux colonnes, l’une blanche et l’autre noire, avec un J et B, respectivement. Son manteau bleu couvrant l’ensemble du corps, révélant à peine son visage et une seule main, qui a un parchemin où on lit TORA. Sur sa tête une couronne qui forment les différentes phases de la lune. Derrière cette femme un voile coloré qui contient des grenades, et à ses pieds un croissant de lune. Derrière le voile on peut voir dans la pénombre un lac calme avec de la terre verte au loin.

Sens de la papesse dans le Tarot de Marseille


La papesse dans le Tarot de Marseille est une figure mystérieuse mais avec une importance extraordinaire. La papesse dans le Tarot de Marseille vient d’une vieille histoire du Moyen Age, dans laquelle il y aurait eu un pape qui était en fait une femme, la papesse Jeanne. Celle-ci aurait caché la vérité tout le temps qu’elle était le “pape”. L’histoire raconte qu’elle est tombée enceinte et après avoir été découverte, elle a été brûlée. Bien que ce soit la version poétique de l’histoire, on pense maintenant que cette histoire provient d’une tentative d’introduction par la famille Visconti d’un lignage de Papesses dans l’Église, et de réintroduire le concept du sacré féminin dans la religion. Le fait est que la première figure de la Papesse arrive au Tarot envoyée par la famille Visconti.

La papesse dans le Tarot de Marseilleest la dualité, le numéro 2, il est l’archétype féminin, en complément au Bateleur. Si le Bateleur est l’action, la Papesse est la pondération, elle a la connaissance des mystères en sa possession, mais reste silencieux. Elle est la passivité et la puissance qui doit nous donner de la sagesse.

Le voile derrière elle nous sépare de la réalité, la sagesse que la Papesse contient. Derrière le voile, l’inconscient où nous devons plonger. Le voile est détenu par deux piliers, Boaz et Jakin, les deux piliers du temple de Salomon à Jérusalem, qui reflètent l’intégration des contraires. Boaz (la passivité et le mystère) et Jakin (action et conscience). Les colonnes ont des couleurs opposées qui se complètent mutuellement en inversant les lettres.

  • papesse dans le Tarot de Marseille - points positifs Pitié, calme, instinct, réserve, sagesse, empathie, sensibilité, compréhension, paix et sécurité, femme rationnelle, pensés non exprimés et connaissance de mystères.
  • papesse dans le Tarot de Marseille - points negatifs Peur, indécision, fuite à la réalité, passivité excessive et Incapacité d’action.

A lire aussi :

Belle Belle

Née à Versailles, elle est passionnée du monde spirituel et recherche chaque jour à se connaitre un peu plus pour son bien-être et une meilleure qualité de vie. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

Vous aimerez aussi :