Qu'est-ce que l'hypocondrie ? Comprendre cette maladie mentale

Qu'est-ce que l'hypocondrie ? Comprendre cette maladie mentale

8.5 millions : le chiffre peut paraître effarant, mais il est pourtant bel et bien réel. Pas moins de 8.5 millions de français ont été diagnostiqués comme étant hypocondriaques ! Mais, qu’est-ce que l’hypocondrie ? Qu’est-ce qui se cache derrière ce terme un peu barbare que l’on emploie à tour de bras pour parler d’une personne de notre entourage qui focalise un peu trop sur son état de santé. Notre article vous en dit plus sur ce qui se cache derrière cette maladie du siècle.

Qu’est-ce que l’hypocondrie ?

L’hypocondrie, dont l’étymologie signifie « hypo » (sous), et « khondros » (cartilage des côtes) est une véritable maladie qui ne doit pas être considérée avec légèreté. Les personnes qui souffrent d’hypocondrie sont obsédées par leur état de santé, et présument toujours du pire quant à leur avenir médical.

Suspectant l’irruption de maladies graves telles que le cancer, le sida ou l’hépatite, leurs angoisses font de leur quotidien un véritable cauchemar. N’oublions pas que cette maladie a aussi des répercutions sur le relationnel de la personne touchée. En effet, ce comportement obsessionnel entame également le quotidien des proches de la personne atteinte d’hypocondrie. Il est donc impératif de trouver des solutions efficaces et pérennes pour combattre cette maladie mentale.


Quels sont les personnes les plus touchées par cette maladie mentale ?

Qu’est-ce que l’hypocondrie et quelles sont les sujets les plus susceptibles d’être atteints de ce syndrome ?

L’hypocondrie touche principalement les individus au tempérament anxieux prédisposés à la rumination et possédant un imaginaire développé.

Étant particulièrement liée à une angoisse de la mort ainsi qu’à une peur du vieillissement, elle peut trouver son origine dans une expérience traumatisante et précoce de la mort : décès d’un proche dans l’enfance, père ou une mère malade, confrontation face à un corps sans vie sans y avoir été suffisamment préparé, etc. Une peur de l’abandon, ainsi qu’une enfance surprotégée peuvent également être des facteurs susceptibles de générer cette maladie.


Lisez aussi : Les signes de l’hypocondrie : ceux qui ne trompent pas !

Comment sortir du cercle vicieux de l’hypocondrie ?

Rompre le cercle vicieux de cette maladie mentale qui touche en majorité les hommes de moins de 35 ans est chose possible. Les spécialistes de la question recommandent aux personnes atteintes d’hypocondrie d’adopter une hygiène de vie saine, reposant sur un sommeil réparateur, ainsi que sur une alimentation équilibrée, riche en vitamines.

La pratique d’une activité physique est également vivement encouragée, et peut produire des effets salvateurs sur le patient. Apprendre à anticiper les crises peut également aider le sujet à gérer ses propres angoisses liées à la maladie et à la mort.


A lire aussi :

Alice Alice

Rédactrice, elle vit connectée à internet et aime le monde mystique. Dans sa vie, elle a appris un peu de tout et en veut toujours plus, parce que la vie ne peut pas s'arrêter. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

Vous aimerez aussi :