Comment faire le choix des encens pour méditer ?

Comment faire le choix des encens pour méditer ?

Issue de la tradition bouddhiste, la méditation est souvent indissociable des fumées d’encens qui amènent de l’harmonie au lieu et aux esprits. Agrémenter votre méditation d’un bâtonnet ou d’un cône d’encens pourrait vous permettre de guider votre pratique de la méditation et de clarifier votre pensée. Mais si les fumées d’encens sont importantes pour les sessions de méditations, quels types d’encens et comment bien choisir les encens pour méditer ?

Le choix des encens pour méditer

Avez-vous déjà observé un bâtonnet d’encens s’épuiser en même temps que l’indolente fumée s’en dégage, votre attention devenant alors totalement focalisée comme si vous observiez simplement, et sans porter de jugement, une bougie en train de consumer. Si l’encens a souvent été associé à certaines pratiques méditatives, c’est que ses vertus sont nombreuses.


Un état de calme

Regarder le bâtonnet doucement brûler, puis s’effondrer alors que son poids devient trop lourd à supporter peut être l’une des premières façons d’utiliser l’encens pour méditer. Ceci apportera un sentiment de calme à celui qui s’y essaie. D’un état solide, le bâtonnet se transforme en une indéfinissable et délicate fumée qui s’évanouit en laissant derrière elle son odeur, prête à changer d’orientation au gré du souffle qui s’échappe de vos narines ou de la brise qui se faufile par la fenêtre laissée entrouverte. Focaliser son attention sur les fumées d’encens permet de stabiliser le mental qui a la fâcheuse tendance à se disperser.

Concentration et clarté

Longtemps utilisé par des corps de métiers qui requéraient énormément de finesse, d’habilité et donc de concentration, utiliser de l’encens pour méditer aide également à atteindre une certaine forme de concentration méditative. Le parfum s’immisce en celui qui pratique la méditation, il fait à présent presque partie de lui, il permet d’accompagner chacun de ses mouvements respiratoires sur lesquels son attention est fixée. Objet placé à l’extérieur de soi, il est une invitation à revenir à l’intérieur de soi, jusqu’à finir par oublier sa présence.


Accompagner la méditation

L’oliban :

On le retrouve en Inde, en Somalie et au Yémen. Il apporte un apaisement et une clarification de la pensée, il sera propice à la pratique de la méditation.

Le jasmin :

Il développe les capacités psychiques, et apporte bien-être et quiétude ; il invite au relâchement.

Le cèdre :

Originaire du Moyen-Orient, le cèdre a toujours été considéré comme un arbre sacré. Très souvent utilisé lors de la méditation, ses atouts seront de ramener le pratiquant à l’intérieur de lui-même.

A lire aussi :

Belle Belle

Née à Versailles, elle est passionnée du monde spirituel et recherche chaque jour à se connaitre un peu plus pour son bien-être et une meilleure qualité de vie. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :