Les curiosités sur les cristaux : découvertes et singularités !

Les curiosités sur les cristaux : découvertes et singularités !

Les curiosités sur les cristaux sont aussi diverses que passionnantes. Depuis toujours, l’homme voue une admirations sans bornes pour les cristaux et autres minéraux qui composent notre planète. Les cristaux, minéraux et gemmes revêtent chacun à leur manière une aura singulière, qui ne peut laisser indifférent le commun des mortels. Vous êtes vous-même amateur de cristaux et vous aimeriez en savoir davantage sur les curiosités sur les cristaux ? Notre article recense pour vous les secrets des cristaux que l’on ne se lasse pas de contempler… Belle lecture !

Découvrez ici : Guérison avec les cristaux : les fléaux de la lithothérapie.

Quelques curiosités sur les cristaux

L’alun

L’alun, sulfate double hydraté d’aluminium et de potassium, est actuellement très en vogue. On le vend dans les commerces grand public sous le label « pierre d’alun », en vantant ses propriétés astringentes (antisudation) et bactéricide (antiodeur). Notez tout de même que l’alun que l’on trouve dans le commerce est obtenu par synthèse.

Le bore

On le sait peu, mais le bore est extrait du borax. Les hydrures de bore, ou boranes, font actuellement l’objet de nombreuses études. En effet, ils constituent une source d’hydrogène prometteuse comme carburant et pourraient même résoudre les problèmes de stockage liés à ce gaz. L’hydrure de bore est également étudié comme carburant des piles à combustibles alcalines pour les automobiles et les équipements électroniques.

Le cuivre

curiosités sur les cristaux

Le cuivre est sans doute le premier métal usuel à avoir été travaillé par l’homme, probablement parce qu’il affleurait parfois à l’état natif (composé d’un seul et même élément). Le cuivre de Chypre (Kupros en grec, qui a donné son nom au minéral) a été exploité bien avant l’Antiquité. Notons au passage que les hommes du Néolithique tiraient déjà profit de ce métal pour fabriquer des outils et des bijoux.

La galène

La galène est un sulfure de plomb. Fait peu commun, on attribue en partie la chute de l’Empire romain à l’empoisonnement au plomb de ses classes dirigeantes. Outre le fait de disposer d’un système de distribution d’eau fait de tuyaux de plomb, les Romains ajoutaient en effet du diacétate de plomb dans leurs vins afin de les conserver, ce qui contribua à causer leur perte.

La halite

La halite est aussi connue sous le nom de sel gemme (dans le langage minier). La plus grande mine de sel du monde se situe au sud de la Pologne, à Wieliczka. Ses quelques 400 kilomètres de galeries ont fait de ce gisement un lieu hautement touristique. Ce site est par ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1978.


A lire aussi :

Vous aimerez aussi :