Chamanes et psychanalystes – Chacun sa manière de procéder pour aider!

Chamanes et psychanalystes – Chacun sa manière de procéder pour aider!

Dans la grotte des Trois Frères, au sud-ouest de la France, il existe encore aujourd’hui une peinture d’un guérisseur chamanique qui remonte à environ 13 000 av. J.-C., soit environ 15 000 ans avant Sigmund Freud. D’un autre côté, les psychanalystes ont l’habitude de dater leur héritage à Freud ou aux psychanalystes importants qui les ont succédés. Cependant, cela peut être un peu irréfléchi puisque les psychanalystes ont beaucoup en commun avec leurs ancêtres préhistoriques et souscrivent également aux théories et aux méthodes qui sont compatibles avec la sagesse ancienne. Plutôt qu’une arrivée relativement récente sur la scène de guérison comme beaucoup ont tendance à le croire, la psychanalyse peut en fait avoir des racines qui remontent à des dizaines de milliers d’années ou plus. Certes, les chamanes et psychanalystes sont différents, mais leur but est sensiblement le même : venir en aide à leur patient.

Le chamanisme

Historiquement, le chamanisme a été considéré comme la première religion de l’humanité, ayant été présente pendant plus de 99% de notre existence en tant qu’espèce. Plus particulièrement, le terme a été appliqué aux chasseurs et aux cueilleurs à partir de la période du Pléistocène. La plupart des chamanes ont été des hommes, avec des femmes devenant occasionnellement une chamane après la ménopause. Au fil du temps, d’autres types de pratiques spirituelles et de croyances se sont développées, associées à l’avènement de l’horticulture et de l’agriculture.

Alors que le chamanisme a souvent cédé la place à des techniques religieuses plus bureaucratiques au cours des millénaires, la religion elle-même n’a jamais réellement disparu. Au contraire, elle a pris de nouvelles formes au fil des siècles. L’élément clé du chamanisme est le praticien individuel et son client. Le comportement clé du chaman est d’entrer dans un état de conscience altéré, qu’il induit en jouant du tambour. Parfois, il peut le faire par des pratiques psychologiques telles que la surcharge ou la privation sensorielle. Dans certains cas, il peut lui-même ingérer des hallucinogènes végétaux ou en donner à ses clients.

« Chamanes et psychanalystes : des personnes voulant le bien de leurs patients. »


Découvrez ici :


La psychanalyse

À première vue, les chamanes et psychanalystes peuvent sembler aussi éloignés que leur intervalle de 12 000 ans. Cependant, ces derniers partagent la croyance commune très importante que des forces et des phénomènes indépendants de notre volonté qui ne sont généralement pas observés, ou observables, dans notre conscience quotidienne ordinaire affectent notre santé. Ces forces ont été identifiées par une variété de noms en fonction de la métaphore que l’on emploie : facteurs dans nos esprits inconscients, le Tao, les champs transpersonnels, ou comme le pensent les guérisseurs dans les cultures indigènes, le monde des esprits. Quelle que soit l’étiquette que l’on donne à ces phénomènes invisibles, la plupart des praticiens d’un art de guérison reconnaissent que les questions de maladie et de guérison impliquent toujours bien plus que ce que l’on peut percevoir.
Une contribution clé de la pensée médicale indigène est la conviction que non seulement l’étiologie de la maladie d’un patient est causée par des événements dans la réalité non ordinaire mais que, pour guérir le patient, le praticien doit avoir accès à cette dimension de la réalité, afin de libérer le patient des effets néfastes résultant des événements qui s’y produisent.

« Les chamanes et psychanalystes se servent de méthodes différentes, mais ont tous deux un but commun : libérer l’esprit de leur patient! »


Découvrez ici :


Bien différents, mais également si semblables!

Les psychanalystes soutiennent également que la santé émotionnelle et relationnelle est en effet médiatisée dans une autre dimension : la réalité non ordinaire de l’inconscient avec sa psychodynamique. Cette similitude extrêmement importante avec la médecine indigène est souvent passée inaperçue, puisque la communauté a tendance à être éclipsée par les métaphores utilisées par les chamanes traditionnels – ces métaphores nous empêchent de remarquer les racines chamaniques de leur travail.

Débarrassez-vous des mauvaises énergies et des vibrations négatives !

Parlez-en à notre medium Paloma.

A lire aussi :

Vous aimerez aussi :