3 solutions pour lutter contre l’insatisfaction envers nous-même

3 solutions pour lutter contre l’insatisfaction envers nous-même

L’insatisfaction envers nous-même est un poison qui se diffuse lentement, sans même que l’on se rende compte de sa présence et de ses effets pourtant néfastes. Elle se manifeste de diverses manières et peut avoir des conséquences catastrophiques sur le bien-être et l’équilibre mental.

L’insatisfaction envers nous-même

Pour enfin vous débarrasser du fléau qu’est l’insatisfaction envers nous-même, il suffit de suivre nos 3 conseils :

  • Reconnaître le problème

Beaucoup de gens ne sont absolument pas conscients du fait qu’ils ont tendance à être toujours mécontents de ce qu’ils sont et de ce qu’ils font. L’insatisfaction envers nous-même se traduit par un sentiment constant de ne pas être assez bien et par le désir d’être toujours plus productif, plus efficace, plus beau… Si le fait de vouloir s’améliorer est quelque chose de positif en soi et peut être un véritable moteur, le transformer en obsession n’a que des côtés négatifs. Pour s’en sortir, il faut avant tout reconnaître que l’on est trop exigeant envers soi-même et accepter le fait que certaines choses demandent du temps et, surtout, que les échecs ne sont pas la fin du monde.

  • Se montrer plus indulgent envers soi-même

L’insatisfaction envers nous-même se traduit d’une multitude de façons qui peuvent être réellement handicapantes au quotidien, car ce phénomène mine notre confiance en nous et, au lieu de nous motiver comme on le pense, il nous empêche d’avancer. Cette insatisfaction agit telle une loupe qui déforme la réalité : la personne complexée par son poids ne se trouvera jamais assez mince, celle qui est timide aura peut de se ridiculiser si elle doit parler en public, celle qui a peur de ne pas être à la hauteur d’une tâche aura tendance à procrastiner, etc. On a donc plus de mal à se faire des amis, à rencontrer l’amour ou à obtenir une promotion.

  • Oser

Si échapper à l’insatisfaction envers nous-même demande du temps et des efforts, l’une des meilleures façons d’y parvenir est d’oser, tout simplement. Celui qui est victime de cette insatisfaction perpétuelle doute de ses capacités et n’ose pas sortir de sa zone de confort par peur de ne pas être à la hauteur, il se prive donc d’une multitude de choses qui pourraient le faire grandir. Le meilleur remède est donc de sauter le pas. Osez chanter cette chanson devant un public, osez porter cette robe qui vous plaît tant, osez aborder cette fille : vous verrez que ce n’est pas la fin du monde !


A lire aussi :

Abigaël Abigaël

Chroniqueuse et passionnée par le monde mystique, avec une forte sensibilité liée au monde spirituel, elle investit la plupart de son temps à des activités en plein air. Son plus grand rêve est de faire le tour du monde. Si vous souhaitez nous contacter, cliquez ici !

 

Vous aimerez aussi :